La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 096,89
    +509,23 (+1,52 %)
     
  • Nasdaq

    13 153,83
    +122,15 (+0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2082
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 106,41
    -5 129,72 (-11,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 301,60
    -86,30 (-6,22 %)
     
  • S&P 500

    4 121,08
    +58,04 (+1,43 %)
     

Credit Suisse a accumulé une exposition faramineuse à Archegos... à l'insu des dirigeants ?

·1 min de lecture

Credit Suisse traverse une mauvaise passe. La banque suisse a accumulé plus de 20 milliards de dollars d'exposition à Archegos, révèle le Wall Street Journal. "Le directeur général Thomas Gottstein et la directrice des risques Lara Warner, qui a récemment quitté la banque, n'ont pris connaissance de l'exposition de la banque à Archegos que dans les jours qui ont précédé la liquidation forcée du fonds", ajoute le quotidien financier, citant des personnes proches de la banque. "Ni M. Gottstein ni Mme Warner n'étaient au courant du fait que le fonds était un client majeur auparavant", ont déclaré ces personnes.

Ces informations sont publiées alors que Crédit Suisse dévoilera jeudi ses résultats trimestriels, qui seront scrutés par les actionnaires et les investisseurs. La deuxième banque de Suisse a déjà indiqué qu'une charge de 4,4 milliards de francs suisses (quelque 3,9 milliards d'euros) serait inscrite dans ses comptes pour couvrir les dégâts liés à Archegos. Cette société d'investissement familiale américaine de l'ancien directeur de Tiger Asia, Bill Hwang, avait pris d'énormes paris sur quelques actions avec de l'argent emprunté à des banques.

>> A lire aussi - Tesla, Signal… “la Bourse est prise de folie, gare au krach !”

Lorsque certaines positions importantes se sont inversées et qu'Archegos n'a pas pu répondre aux appels de marge, cela a déclenché l'une des plus grosses pertes soudaines de l'histoire de Wall Street.

>> Notre service - Économisez jusqu’à 300 euros par an (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Brussels Airlines va offrir des bons cadeaux aux héros de la pandémie
Pernod-Ricard “gagne des parts de marché dans de très nombreux pays"
Pourquoi Netflix a une longueur d’avance sur ses concurrents
McDonald's, LVMH... la facture des intox grandit pour les grands groupes
Vaccin AstraZeneca : l’UE réfléchit à une action en justice