Marchés français ouverture 2 h 50 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,62 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 816,66
    +88,56 (+0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,1825
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    26 168,66
    -36,03 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    34 064,60
    +413,40 (+1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,56
    +16,66 (+1,71 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Crédit immo et conso : vos revenus qui font encore peur au banquier

·1 min de lecture
Un banquier surpris
Un banquier surpris

La multiplication de nos sources de revenus est une tendance de fond. Qu’elle soit issue de la fréquentation assidue des sites de revente ou de location ou qu’elle corresponde à la situation des « Slashers », ces personnes qui cumulent durablement plusieurs emplois, en passant par les revenus complémentaires (Airbnb, jobs d’appoints, revenus tirés des réseaux sociaux, …). Tous ces nouveaux revenus touchent désormais un grand nombre de personnes et peuvent, dans certains cas, devenir leurs ressources principales. En même temps que des rentrées nouvelles pour certaines populations, comme les jeunes ou les retraités.

Il s’agit donc d’un phénomène de masse, qui se conjugue à d’autres, comme le développement du statut de travailleur indépendant (plus de 4 millions de personnes en France) ou la spéculation financière, devenue au cours de la crise sanitaire une activité quasi quotidienne pour un nombre conséquent de jeunes, comme les « Robinhood » aux Etats-Unis (où l’on a pu estimer par ailleurs que 17% de la population était présente sur le marché du bitcoin fin 2020). En France, l’année dernière, 400 000 personnes ont acheté des actions pour la première fois ou pour la première fois depuis de nombreuses années.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A, assurance vie, compte courant… L'effet pervers de l'inflation sur votre épargne
- Formation : les tentatives de fraudes se multiplient sur votre CPF
- Vacances : pourquoi ces Français vont dépenser comme jamais cet été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles