La bourse ferme dans 1 h 34 min
  • CAC 40

    7 149,73
    -23,25 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 273,35
    +5,07 (+0,12 %)
     
  • Dow Jones

    35 345,09
    +316,44 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1339
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 843,20
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    37 803,64
    +122,83 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 018,44
    +23,17 (+2,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,66
    -0,30 (-0,34 %)
     
  • DAX

    15 826,97
    +17,25 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 554,01
    -35,65 (-0,47 %)
     
  • Nasdaq

    14 552,74
    +212,48 (+1,48 %)
     
  • S&P 500

    4 576,70
    +43,94 (+0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3637
    +0,0025 (+0,19 %)
     

Coté depuis 5 mois, le Uber chinois fait ses adieux à Wall Street

·1 min de lecture
(FILES) This file photo taken on July 2, 2021 shows a driver opening the Didi Chuxing ride-hailing app on his smartphone in Beijing. - Chinese ride-hailing giant Didi Chuxing said on December 3, 2021, it would start the process of de-listing its shares from the New York stock exchange, shortly after US regulators adopted a rule that would allow them to remove foreign firms. (Photo by Jade GAO / AFP)
(FILES) This file photo taken on July 2, 2021 shows a driver opening the Didi Chuxing ride-hailing app on his smartphone in Beijing. - Chinese ride-hailing giant Didi Chuxing said on December 3, 2021, it would start the process of de-listing its shares from the New York stock exchange, shortly after US regulators adopted a rule that would allow them to remove foreign firms. (Photo by Jade GAO / AFP)

Géant de la tech, Didi quitte Wall Street. L?application chinoise, qui domine dans son pays le marché de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC), a annoncé son retrait immédiat de la Bourse de New York où elle était coté depuis cinq mois. « Après mûre réflexion, la société a entamé le processus de retrait de la cote de la Bourse de New York avec effet immédiat et débuté les travaux préparatoires pour une cotation à Hong Kong », a annoncé l?entreprise dans un bref communiqué, publié vendredi 3 décembre.

Didi s?est également retirée du Nasdaq, deuxième plus important marché d'actions américain. Cette décision intervient quelques heures après l'adoption aux États-Unis de règles plus contraignantes pour les entreprises étrangères qui y sont cotées. L'autorité américaine de régulation des marchés financiers, la SEC, est désormais autorisée à sortir de la cote les sociétés qui ne feraient pas auditer leurs comptes par une société agréée. Les sociétés de Chine continentale et de Hong Kong sont connues pour ne pas se soumettre à cette procédure.

À LIRE AUSSIDelhommais ? Bourses?: plus vite, plus haut, plus fort

Pékin mécontent

À son entrée, la firme avait levé 4,4 milliards dollars (3,7 milliards d'euros) et provoqué le mécontentement de Pékin qui n'était pas favorable à une cotation à l'étranger, dans un contexte de vives tensions avec Washington. Craignant un transfert de données sensibles aux États-Unis, les autorités chinoises avaient dans la foulée déclen [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles