Marchés français ouverture 2 h 39 min
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 601,58
    +55,40 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,2164
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 469,64
    +78,38 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    26 098,41
    -284,11 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    638,76
    -0,39 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Coronavirus: La Russie lance une campagne de vaccination de masse

·2 min de lecture
CORONAVIRUS: LA RUSSIE LANCE UNE CAMPAGNE DE VACCINATION DE MASSE

MOSCOU (Reuters) - Moscou a commencé à distribuer samedi le vaccin Spoutnik V contre le COVID-19 à travers 70 cliniques, première étape d'une campagne de vaccination de masse de la Russie contre le virus.

Selon le groupe de travail sur le coronavirus de la ville, le vaccin russe sera d'abord mis à la disposition des médecins et autres travailleurs médicaux, des enseignants et des travailleurs sociaux afin de cibler les populations les plus exposées à la maladie.

"Vous travaillez dans un établissement d'enseignement et avez la priorité absolue pour le vaccin COVID-19, gratuitement", lit-on dans un SMS reçu tôt samedi par un Moscovite, enseignant d'école primaire, et vu par Reuters.

Moscou, l'épicentre de l'épidémie de coronavirus en Russie, a enregistré 7.993 nouveaux cas en 24 heures, contre 6.868 la veille, soit bien plus que les chiffres quotidiens d'environ 700 contaminations observés début septembre.

"Au cours des cinq premières heures, 5.000 personnes se sont inscrites pour une injection - enseignants, médecins, travailleurs sociaux, ceux qui risquent aujourd'hui le plus leur santé et leur vie", a écrit vendredi le maire Sergueï Sobianine sur son site Internet personnel.

L'âge des personnes vaccinées est plafonné à 60 ans. Les personnes souffrant de certains problèmes de santé sous-jacents, les femmes enceintes et celles qui ont eu une maladie respiratoire au cours des deux dernières semaines ne peuvent pas être vaccinées.

La Russie a développé deux vaccins, Spoutnik V qui est soutenu par le Fonds d'investissement direct russe et un autre développé par l'Institut de Sibérie, dont les essais finaux restent à réaliser.

Des scientifiques ont exprimé des inquiétudes quant à la vitesse à laquelle la Russie a donné son feu vert à la réglementation pour ses vaccins et lancé des vaccinations de masse avant la fin des essais complets censés vérifier leur sécurité et leur efficacité.

Le vaccin Spoutnik V est administré en deux injections, la deuxième dose étant prévue 21 jours après la première.

Pour lutter contre le coronavirus, Moscou a fermé fin mars tous les lieux publics, y compris les parcs et les cafés - sauf pour les livraisons -, la police patrouillant dans les rues pour faire appliquer la règle. Les restrictions ont cependant été assouplies à partir de la mi-juin.

La Russie dans son ensemble a signalé 28.782 nouvelles contaminations samedi, soit son décompte quotidien le plus élevé, portant le total national à 2.431.731 cas avérés, le quatrième plus lourd bilan au monde.

En octobre, certaines restrictions telles que l'apprentissage à distance pour certains élèves du secondaire et une limite de 30% du nombre de travailleurs admis dans les bureaux ont été à nouveau mises en oeuvre.

(Vladimir Soldatkin, version française Benjamin Mallet)