La bourse est fermée

Coronavirus : la pollution en Chine a chuté significativement avec les mises en quarantaine

Coronavirus : la pollution en Chine a chuté significativement avec les mises en quarantaine

Les villes chinoises sont parmi les plus polluées au monde. Hotan et Kashgar se classant parmi les 20 premières selon un rapport de l'IQAir. La NASA a publié samedi 29 février des images satellites, visibles ci-dessus, montrant les niveaux de dioxyde d'azote en Chine avant et après que le pays a commencé à imposer des mesures de confinement le 23 janvier. Elle a également montré une baisse drastique de la pollution autour de Wuhan, épicentre de de l'épidémie et première ville à avoir été placée en quarantaine.

Les données proviennent du satellite Sentinel-5 de l'Agence spatiale européenne, et des données similaires ont été obtenues grâce au satellite Aura de la NASA. "C'est la première fois que je vois une chute aussi spectaculaire sur une zone aussi étendue pour un événement spécifique", a déclaré Fei Liu, spécialiste de la qualité de l'air à la NASA.

À lire aussi — Le coronavirus va-t-il disparaître ? Voici 3 issues possibles selon les experts

Il y a souvent une baisse de la pollution en Chine à l'occasion de célébrations et d'événements spécifiques. Les usines et autres entreprises ferment pour le Nouvel An lunaire entre fin janvier et début février, ce qui entraîne une baisse des rejets atmosphériques. D'autres événements majeurs, tels que les Jeux olympiques de Pékin en 2008, peuvent également entraîner une baisse, mais les taux de pollution de l'air remontent rapidement.

La NASA a souligné que la baisse de cette année était plus importante que d'habitude.

"Cette année, le taux de réduction est plus important que les années précédentes et il a duré plus longtemps", a déclaré Fei Liu. "Je ne suis pas surpris car de nombreuses villes du pays ont pris des mesures pour limiter la propagation du virus". Les chercheurs ont indiqué que les taux de dioxyde d'azote étaient en moyenne de 30 % inférieurs à la normale, contre une moyenne de 10 % inférieure au cours des mêmes périodes entre 2005 et 2019. Ils ont ajouté qu'il n'y avait pas eu la hausse habituelle après le Nouvel An

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Avez-vous vraiment besoin de gel hydroalcoolique pour vous laver les mains ?
La pollution de l'air tuerait plus que les guerres, le paludisme, le tabagisme ou le sida
Nintendo annonce le lancement officiel du mode multijoueur sur 'Mario Kart Tour'
Airbnb pourrait repousser son introduction en Bourse à cause du coronavirus
La maison-mère du groupe Casino va pouvoir régler ses dettes après l'approbation de son plan de sauvegarde