La bourse ferme dans 2 h 15 min
  • CAC 40

    5 574,43
    +55,88 (+1,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,07
    +34,53 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1990
    +0,0056 (+0,47 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    +36,00 (+2,02 %)
     
  • BTC-EUR

    15 733,42
    -517,59 (-3,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    369,88
    +5,28 (+1,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,11
    -0,23 (-0,51 %)
     
  • DAX

    13 408,46
    +117,30 (+0,88 %)
     
  • FTSE 100

    6 377,13
    +110,94 (+1,77 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3350
    +0,0019 (+0,14 %)
     

"J’ai sans doute cédé à la tentation d’avoir des réunions de famille", reconnaît Hollande

·2 min de lecture

Lors d'un interview mercredi matin, l'ex-Président de la République a évoqué le déconfinement qui, selon lui, a été «trop rapide» et reconnaît ne pas avoir tout le temps pris ses précautions, notamment en participant à des réunions de famille. 

Dans quelques heures son successeur Emmanuel Macron devra annoncer des mesures difficiles, voire un nouveau confinement du pays, pour tenter de freiner l’épidémie de coronavirus qui paralyse le pays depuis mars. François Hollande, invité de France info mercredi matin, livre quelque conseils. En tant que président de la République, il faut, selon lui «donner toujours une perspective, montrer qu’il y a une issue et pas simplement subir les évènements et adapter les règlements à la gravité de l’épidémie». «Si il doit y avoir un confinement général, il doit expliquer pourquoi il est nécessaire, pourquoi il doit être respecté et vers quoi il doit aboutir», poursuit l’ex-chef de l’Etat, jugeant que c’est «ce qui a peut être manqué pour la premier confinement» mais reconnaissant qu’il «y avait beaucoup d’incertitudes» à cette période.

"Le déconfinement a été trop rapide"

«Là il faut dire : si c’est 15 jours, c’est 15 jours et on s’y tient et ça doit être relativement sévère. Si c’est plus long, il faut aussi le laisser entrevoir et il faut montrer qu’il y a une solution». «Le pire pour les Français (…) c’est le sentiment est que l’on improvise au fur et à mesure de l’épidémie», estime celui qui a dirigé le pays de 2012 à 2017.

S’il se garde de critiquer les décisions du gouvernement prises en début d’année, en plein cœur de l’épidémie, face à un virus inconnu et ravageur, François Hollande estime toutefois que «c’est surement le déconfinement qui a été trop rapide et la rentrée de septembre qui a été surement organisée de manière trop optimiste». «Il faut procéder par degrés, et ne pas déconfiner trop rapidement, y compris lorsque cette décision sera prise en cas d'un deuxième confinement», met-il en garde. «Les(...)


Lire la suite sur Paris Match