Marchés français ouverture 4 h 12 min
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    24 075,54
    -845,22 (-3,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 318,89
    -1 864,51 (-4,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 150,70
    -74,83 (-6,11 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     

Coronavirus: En Israël, le président israélien lance la campagne des 3e doses pour les plus de 60 ans

·3 min de lecture
CORONAVIRUS: EN ISRAËL, LE PRÉSIDENT ISRAÉLIEN LANCE LA CAMPAGNE DES 3E DOSES POUR LES PLUS DE 60 ANS

par Stephen Farrell

JERUSALEM (Reuters) - Le président israélien Isaac Herzog a reçu vendredi une troisième dose du vaccin contre le COVID-19 de Pfizer et BioNTech, donnant le coup d'envoi d'une campagne de rappel chez les plus de 60 ans - une première mondiale - dans l'espoir de ralentir la propagation du variant Delta.

Au centre médical Sheba de Ramat Gan, près de Tel Aviv, Isaac Herzog, âgé de 60 ans, s'est dit fier de lancer cette campagne de rappel vaccinal "tellement crucial pour permettre une vie la plus normale possible malgré les difficultés de la pandémie".

"Israël est un pionnier dans l'administration de la troisième dose à des personnes âgées de plus de 60 ans", a souligné le Premier ministre Naftali Bennett, qui l'accompagnait.

Alors que cette campagne de rappel en Israël va effectivement servir d'évaluation pour la troisième dose avant une éventuelle autorisation par la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité de santé américaine, Naftali Bennett a assuré qu'Israël partagerait l'ensemble des informations tirées de cette initiative.

"Le combat contre la pandémie de COVID-19 est un combat mondial. La seule façon de le remporter est d'agir ensemble", a-t-il dit.

Lancée fin décembre, la campagne israélienne s'est déployée rapidement alors que de nombreux autres pays ont connu des démarrages poussifs et environ 57% des 9,3 millions d'habitants du pays ont reçu les deux doses du vaccin à ARNm du laboratoire américain et de la biotech allemande.

La proportion de personnes intégralement vaccinées est encore plus élevée chez les plus âgés, plus susceptibles de développer des formes graves de COVID-19 après une contamination par le coronavirus SARS-CoV-2, et la couverture vaccinale atteint 87% chez les sexagénaires et dépasse 90% chez les plus de 70 ans.

A titre de comparaison, en France, selon les derniers chiffres officiels, 51,6% de la population totale était couverte par un schéma vaccinal complet (une ou deux doses en fonction des antécédents et des vaccins - Pfizer/BionTech ou Moderna ou AstraZeneca ou Johnson & Johnson). La couverture vaccinale intégrale s'établit à 78% chez les sexagénaires et 81% chez les plus de 70 ans.

Après avoir été un des premiers pays à lever l'obligation du port du masque en juin, Israël a rétabli des restrictions quelques semaines plus tard, confronté comme de nombreux pays à l'émergence du variant Delta, initialement découvert en Inde et particulièrement contagieux.

Le nombre quotidien de nouveaux cas de contamination y est reparti à la hausse pour s'établir autour de 2.000 cas en moyenne ces derniers jours, contre moins d'une dizaine de nouvelles infections par jour pendant la première quinzaine de juin.

Le gouvernement israélien espère donc que la relance de la vaccination permettra d'éviter de nouveaux confinements coûteux, dans un pays où le bilan de l'épidémie s'élève à plus de 6.400 morts, pour près de 870.000 contaminations.

(Reportage Stephen Farrell, version française Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles