Publicité
La bourse ferme dans 2 h 10 min
  • CAC 40

    7 920,76
    -6,67 (-0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 883,89
    +6,12 (+0,13 %)
     
  • Dow Jones

    38 996,39
    +47,37 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0821
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    2 061,20
    +6,50 (+0,32 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 615,27
    -653,41 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,76
    +1,50 (+1,92 %)
     
  • DAX

    17 732,16
    +53,97 (+0,31 %)
     
  • FTSE 100

    7 662,08
    +32,06 (+0,42 %)
     
  • Nasdaq

    16 091,92
    +144,18 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    5 096,27
    +26,51 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2634
    +0,0008 (+0,06 %)
     

Coronavirus : ces expériences menées en Chine inquiètent la communauté scientifique

PIXABAY

Des manipulations génétiques ont conduit à l'apparition de mutations extrêmement pathogènes sur un type de coronavirus proche du Sars-CoV-2. Des scientifiques chinois ont mené des expériences sur un virus découvert chez des pangolins, connu sous le nom de GX_P2V. Ces manipulations génétiques ont permis au virus d'infecter des cellules humaines et des souris transgéniques humanisées. Les chercheurs ont observé que les souris infectées par le virus mutant étaient toutes mortes, avec une charge virale particulièrement élevée au niveau du cerveau. Si les chercheurs chinois n'ont pas précisé la manière dont ces mutations se sont produites, ces pratiques inquiètent de nombreux épidémiologistes qui redoutent une propagation accidentelle, relate Le Figaro le 18 janvier

Ces manipulations semblent suivre la logique dite des «gains de fonction», une pratique consistant à soumettre un virus à une pression sélective pour favoriser l'apparition de mutations qui leur donnent un avantage dans un environnement donné. Bien que cette approche puisse être utilisée pour étudier des remèdes et des vaccins potentiels avant qu'une épidémie ne se produise, elle présente également des risques potentiels. Plusieurs scientifiques français interrogés par Le Figaro sont d’avis que les enseignements tirés de cette recherche pourraient être obtenus avec des virus moins dangereux, soulignant ainsi le déséquilibre entre les bénéfices scientifiques et les risques qu'induisent de telles manipulations.

Il convient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le coût exorbitant de la prothèse en titane que s'est fait poser Kanye West
Taux de natalité en France : définition et nombre de naissances en 2023
Covid-19 : pourquoi l’épidémie va encore frapper régulièrement en 2024
La Corée du Nord testerait un «système d'armement nucléaire sous-marin»
Les Houthis dénoncent «la folie et l'idiotie des Etats-Unis et du Royaume-Uni» et menacent leurs navires