La bourse ferme dans 5 h 55 min
  • CAC 40

    6 652,38
    +5,07 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 928,12
    +6,85 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 805,60
    +4,10 (+0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    16 322,12
    +269,27 (+1,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,53
    +11,84 (+3,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,16
    +0,70 (+0,98 %)
     
  • DAX

    14 312,48
    +47,92 (+0,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 487,59
    +15,42 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2244
    +0,0006 (+0,05 %)
     

La Corée du Nord donne en secret des milliers d'obus à la Russie

Ministère russe de la Défense

“La Corée du Nord fournit secrètement un nombre significatif d’obus d’artillerie à la Russie.” C’est ce qu’a affirmé à CNN, John Kirby, le porte-parole du département américain de la Défense. Selon lui, l’État totalitaire tente de dissimuler ces expéditions vers Moscou en faisant croire que les munitions sont envoyées dans des pays du Moyen-Orient ou d'Afrique du Nord. Toutefois les services de renseignements américains n'ont pas encore fourni de preuves pour appuyer ces nouvelles allégations.

Selon Bruce Klingner, ancien chef adjoint de la division Corée de la CIA, Pyongyang fournirait probablement à la Russie des obus de 122 millimètres et 152 millimètres. La Corée du Nord donnerait aussi des munitions pour des lance-roquettes multiples. Ces munitions d'origine soviétique seraient toujours compatibles avec les systèmes russes plus modernes mais basés eux aussi sur cette technologie provenant de l’URSS. Cependant, l'âge et la qualité de ces munitions restent une question ouverte. Lors du bombardement effectué par l'artillerie de Kim Jong-un sur l'île sud-coréenne de Yeonpyeong en 2010, un quart des obus qui avaient touché l'île n'ont pas explosé.

"Nous continuerons à surveiller ces envois d’obus", a encore affirmé John Kirby. Le porte-parole a noté que la Russie s’est tournée vers des acteurs tels que la Corée du Nord et l'Iran pour soutenir “sa guerre agressive en Ukraine car elle souffre de pénuries d'approvisionnement grâce à l'efficacité des sanctions internationales". Le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vente aux enchères "exceptionnelle" des douanes : l'État récolte 1,3 million d'euros
Un collège d'Avignon coûte trop cher à chauffer, la décision radicale de l'académie
Un commissaire de police condamné pour avoir demandé des faveurs pour sa famille
Le pouvoir d’achat immobilier en chute libre, comment partager ses abonnements aux plateformes de streaming… Le flash éco du jour
Enfants, diabète, asthme… voici les nouveaux services du carnet de santé numérique