La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 841,08
    -136,87 (-0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

COP27 : accord trouvé in extremis sur les dégâts climatiques

Pixabay

Un accord pour sauver la COP27 ? Présenté comme un des principaux points de blocage des difficiles négociations de la conférence internationale sur le climat, un "accord a été trouvé" sur la création d'un fonds spécifique dédié à ces "pertes et dommages" qui "dirige" les moyens financiers vers les pays les plus vulnérables, a indiqué une source européenne à l'AFP. Cette annonce donne l'espoir que cette 27e conférence internationale sur le climat, qui semblait au bord de l'échec samedi matin, soit sauvée. "Plutôt pas d'accord qu'un mauvais accord", avait lancé le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans devant la presse. "Nous sommes inquiets de certaines des choses que nous avons vues et entendues au cours des dernières 12 heures", a-t-il dit, ajoutant que l'objectif des Européens était de garder "en vie" la limite de réchauffement de 1,5°C, objectif le plus ambitieux de l'accord de Paris.

La présidence égyptienne, critiquée pour la lenteur des négociations, a fini par publier un nouveau projet de texte final très attendu en début d'après-midi. Cette proposition doit encore être discutée par les négociateurs de près de 200 pays rassemblés à Charm el-Cheikh pour des discussions qui ont déjà débordé d'un jour. Le document réaffirme les objectifs de l'accord de Paris de 2015, qui vise à limiter le réchauffement de la planète "nettement en-dessous de 2°C" par rapport à l'ère pré-industrielle, et si possible à 1,5°C.Le texte souligne que les impacts du dérèglement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prêts verts : une rallonge de plus d'un milliard pour les collectivités locales
Le gouvernement alloue une nouvelle enveloppe pour "redynamiser" les centres-villes
Fin de la COP27 sur un accord, l'Union européenne "déçue"
Voici pourquoi les sites de rencontre en ligne ne désemplissent pas, malgré la hausse des prix des abonnements
Gaz à effet de serre : l'UE rejette des reculs "inacceptables" de la présidence égyptienne à la COP27