Contribution exceptionnelle : TotalEnergies, Stellantis, BNP Paribas... ces entreprises dans le viseur de Macron

Bloomberg / Getty Images

Emmanuel Macron a dénoncé mercredi 22 mars le "cynisme" de certaines "grandes entreprises" qui profitent de bénéfices records pour racheter leurs propres actions en Bourse, demandant qu'elles reversent davantage à leurs salariés. "Il y a quand même un peu un cynisme à l'œuvre, quand on a des grandes entreprises qui font des revenus tellement exceptionnels qu'ils en arrivent à utiliser cet argent pour racheter leurs propres actions", a déclaré le chef de l'Etat sur TF1 et France 2. Il compte "demander au gouvernement de travailler sur une contribution exceptionnelle" pour que "les travailleurs puissent profiter" de cet argent.

Outre les dividendes, de plus en plus d'entreprises choisissent de racheter leurs propres actions -- une opération destinée à soutenir le cours en Bourse. Les entreprises françaises du CAC 40 ont dégagé en 2022 plus de 142 milliards d'euros de bénéfices cumulés grâce aux records du luxe et de l'énergie, bénéficiant de l'inflation et de la crise énergétique -- augurant une année faste pour les actionnaires.

Emmanuel Macron a écarté la solution de taxer les superprofits comme "nous l'avons fait sur les énergéticiens". "Il faut trouver la bonne technique", a-t-il expliqué, pour que les entreprises qui "sont en train d'acheter leurs actions (...) distribuent davantage à leurs salariés". En 2022 déjà, les entreprises du CAC 40 ont racheté pour 23,7 milliards d'euros d'actions, selon la lettre financière Vernimmen.

TotalEnergies prévoit de débourser deux milliards (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

DIRECT. Réforme des retraites : Emmanuel Macron affirme qu’Elisabeth Borne a "toute sa confiance"
Euromillions My Million : il met en jeu son mariage après avoir oublié la Saint-Valentin… et gagne le jackpot !
Victime de dysfonctionnements, le guichet unique pour les entreprises "opérationnel d'ici fin juin", assure le gouvernement
Carte d'identité : demande, délai et durée de validité
L'AW109, cet hélicoptère qui vole depuis plus de 50 ans