La bourse ferme dans 6 h 59 min
  • CAC 40

    5 574,01
    +55,46 (+1,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 526,59
    +34,05 (+0,97 %)
     
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1983
    +0,0049 (+0,41 %)
     
  • Gold future

    1 794,90
    +14,00 (+0,79 %)
     
  • BTC-EUR

    16 227,74
    -23,27 (-0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    382,64
    +18,05 (+4,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,63
    +0,29 (+0,64 %)
     
  • DAX

    13 425,71
    +134,55 (+1,01 %)
     
  • FTSE 100

    6 372,80
    +106,61 (+1,70 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3382
    +0,0051 (+0,38 %)
     

Confinement : achèterez-vous une voiture en ligne ?

Par Jacques Chevalier
·1 min de lecture
La configuration en ligne tente de restituer l'univers réel du véhicule.
La configuration en ligne tente de restituer l'univers réel du véhicule.

Les constructeurs s'y préparent depuis des années. Ils se sont dotés des outils informatiques nécessaires et ont réalisé des simulations tellement abouties que l'image virtuelle transporte dans un réel très convenable. Avec les configurateurs en ligne, il ne serait même plus question de se déplacer dans un « show room » pour aller apprécier la profondeur d'une laque, les galbes d'une carrosserie, le confort douillet d'un habitacle, de caresser et toucher tissus et revêtements en cuir.

Non, tout cela pourrait être, selon une nouvelle race de commerçants, évalué depuis votre salon, sur l'écran de votre PC ou du téléviseur. Avec un paiement virtuel, la voiture est presque devant la porte, déjà. Ce scénario très vraisemblable est celui que le monde de l'automobile s'apprête à mettre en place, contraint et forcé par ce confinement acte II, après avoir beaucoup appris de l'acte I. L'activité stoppée au printemps a généré une plongée aux enfers, avec des ventes à l'arrêt total.

Cela se traduit pour les ventes cumulées sur dix mois par une chute de 18,8 %, en comparaison avec celles de la même période l'année dernière. Après les mois de juillet à septembre du déconfinement, qui ont puissamment relancé les ventes soutenues par des aides publiques et de promotions de marques significatives, ce feu de paille s'est vite éteint à l'automne.

Anticiper les nouvelles taxes

Le seul mois d'octobre (- 9,5 % et - 5,4 % à nombre de jours ouvrables comparables) indique le nouveau d [...] Lire la suite