La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 752,20
    -246,84 (-0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0046
    -0,0046 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 762,00
    -9,20 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 359,22
    -2 085,89 (-8,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    510,39
    -31,21 (-5,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,70
    +0,20 (+0,22 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 706,47
    -258,87 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    4 232,19
    -51,55 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1830
    -0,0103 (-0,86 %)
     

Comptes semestriels 2022

VINCI
VINCI

Nanterre, le 29 juillet 2022

COMPTES SEMESTRIELS 2022

  • Croissance du chiffre d’affaires, résultats en progression dans tous les pôles de métiers

    • Concessions : accélération de la reprise du trafic de VINCI Airports

Trafic de VINCI Autoroutes supérieur à son niveau pré-crise sanitaire

  • VINCI Energies / VINCI Construction : progression de l’activité – amélioration des marges

  • Cobra IS : bonne intégration conforme aux attentes

  • Résultat net consolidé en hausse sensible

  • Renouvellement satisfaisant du carnet de commandes

  • Perspectives 2022 confortées

  • Acompte sur dividende 2022 : 1,0 euro par action

Chiffres clés

En millions d’euros

1er semestre

 


Année

2022

2021

Variation 2022/2021

Variation 2022/2019

2021

Chiffre d’affaires1

28 517

22 607

+26 %

+31 %

49 396

Capacité d’autofinancement (EBITDA)

4 526

3 132

+1 394

+901

7 884

En % du chiffre d’affaires

15,9 %

13,9 %

 

 

16,0 %

Résultat opérationnel sur activité

2 890

1 598

+1 291

+601

4 723

En % du chiffre d’affaires

10,1 %

7,1 %

 

 

9,6 %

Résultat opérationnel courant

2 777

1 467

+1 310

+436

4 464

Résultat net part du Groupe

1 900

6822

+1 218

+541

2 5972

Résultat net dilué par action (en €)

3,34

1,19

+2,15

+0,91

4,51

Cash-flow libre

(281)

381

-662

-596

5 282

Endettement financier net3 (en Mds€)

(22,1)

(18,6)

-3,5

+2,1

(19,3)

 

 

 

 

 

 

Prises de commandes (en Mds€)

26,44

22,4

+18 %

+28 %

42,4

Carnet de commandes3 (en Mds€)

56,24

46,0

+22 %

+55 %

44,5

Évolution du trafic de VINCI Autoroutes

+18 % vs S1 2021, +2 % vs S1 2019

Évolution des trafics passagers5 de VINCI Airports

x3,2 vs S1 2021, -36 % vs S1 2019

Xavier Huillard, président-directeur général de VINCI, a déclaré :

« VINCI a réalisé une performance d’ensemble très solide au 1er semestre 2022, la quasi-totalité des pôles de métiers ayant dépassé leurs niveaux de chiffre d’affaires et de résultats pré-crise sanitaire.

Les résultats et le cash-flow de VINCI Airports se sont redressés de façon spectaculaire grâce à l’accélération de la reprise du trafic aérien et aux effets des plans d’économies réalisées. Le trafic est désormais très proche de son niveau de 2019 dans de nombreuses plateformes du réseau.

VINCI Autoroutes enregistre un trafic supérieur à celui de 2019 tant pour les véhicules légers que pour les poids lourds. Si la tendance pour les véhicules légers est affectée par la hausse des prix des carburants, celle pour les poids lourds reste bien orientée.

VINCI Energies affiche une activité en progression et améliore sa marge opérationnelle. Cette excellente performance est la conséquence du bon positionnement de l’entreprise sur des marchés très porteurs, tels ceux de la transition énergétique et de la digitalisation, et de l’efficience de son organisation décentralisée.

L’intégration au sein de VINCI de Cobra IS, acquis fin 2021, se déroule conformément aux attentes, avec une activité commerciale particulièrement dynamique. Dans les énergies renouvelables, de nouveaux projetstotalisant une capacité d’environ 1 GW - sont entrés en phase de construction ou sur le point de l’être en Amérique latine.

VINCI Construction a conservé un bon niveau d’activité en tirant partie de son renforcement à l’international. Sa marge opérationnelle fait preuve de résilience et est en amélioration.

En dépit d’une sélectivité renforcée en raison de l’inflation des coûts, les prises de commandes restent bien orientées et les carnets se maintiennent à un très haut niveau. Le Groupe dispose ainsi d’une bonne visibilité sur l’évolution de son activité, malgré un environnement économique plus incertain.

En matière de développement, les principales opérations finalisées au 1er semestre 2022 ont concerné la branche Energie, une acquisition en Amérique du Nord dans la construction et le renforcement de la branche Concessions dans plusieurs actifs.

Fort de ces bonnes performances, VINCI confirme la perspective d’un résultat en hausse sur l’ensemble de l’année 2022 par rapport à son niveau de 2019, avant déclenchement de la pandémie de Covid-19.

Le Groupe reste confiant dans sa capacité à poursuivre sa trajectoire de croissance pérenne : outre un modèle économique particulièrement résilient, conjuguant des métiers complémentaires de cycles différents et une présence géographique diversifiée, il est bien armé pour faire face à l’environnement inflationniste actuel. »

Le Conseil d’administration de VINCI s’est réuni le 28 juillet 2022 sous la présidence de Xavier Huillard pour arrêter les comptes semestriels consolidés au 30 juin 2022. Il a approuvé le paiement d’un acompte sur dividende au titre de l’exercice 2022 d’un montant de 1,0 euro par action, lequel sera versé le 17 novembre 2022 (date de détachement du coupon : 15 novembre 2022).

I.  Forte progression des résultats

Les comptes du 1er semestre 2022 font ressortir une hausse significative du chiffre d’affaires et des résultats par rapport au 1er semestre 2021. Ils atteignent des niveaux supérieurs à ceux réalisés avant la pandémie de Covid-19. Outre les impacts positifs liés à l’intégration de Cobra IS, les résultats de VINCI Energies et de VINCI Construction continuent de progresser. Ceux de VINCI Airports et de VINCI Autoroutes sont en nette amélioration. Le cash-flow libre est légèrement négatif en raison de la saisonnalité de l’activité - traditionnellement défavorable en début d’année - et d’une base de comparaison particulièrement élevée.

Le chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2022 s’élève à 28,5 milliards d’euros, en hausse de 26 % à structure réelle et de 12 % à structure comparable par rapport à celui du 1er semestre 2021. Les variations de périmètre – concernant essentiellement l’intégration de Cobra IS, acquis fin 2021 - ont un impact positif sur le chiffre d’affaires de 13 %. Les variations de change ont un impact positif de 1 %, en raison notamment de l’appréciation du dollar américain par rapport à l’euro. Pour la première fois, la part du chiffre d’affaires réalisé à l’international (53 % au 1er semestre 2022 contre 45 % au 1er semestre 2021) est supérieure à la part du chiffre d’affaires réalisé en France.

Le chiffre d’affaires de la branche Concessions ressort à 4,2 milliards d’euros, en hausse de 43 % à structure réelle par rapport au 1er semestre 2021, dont :

  • VINCI Autoroutes : 2,8 milliards d’euros, en hausse de 18 % par rapport au 1er semestre 2021 et de 8 % par rapport au 1er semestre 2019 ;

  • VINCI Airports : 1,1 milliard d’euros – x3 par rapport au chiffre d’affaires réalisé au 1er semestre 2021 - en baisse de 18 % à périmètre constant par rapport au 1er semestre 2019 ;

  • VINCI Highways – comprenant essentiellement Lima Expresa (périphérique de Lima au Pérou) et Gefyra (pont Rion-Antirion en Grèce) – voit son chiffre d’affaires dépasser son niveau du 1er semestre 2019 à 146 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires de VINCI Energies s’établit à 7,8 milliards d’euros (+8 % à structure réelle ; +6 % à structure comparable par rapport au 1er semestre 2021). L’activité a accéléré au 2e trimestre 2022 (+10 % à structure réelle) tant en France qu’à l’international, malgré un effet de comparaison exigeant et la persistance de difficultés d’approvisionnement.

  • En France (45 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 3,5 milliards d'euros, en progression de 7 % à structure réelle (+6 % à structure comparable).

  • A l’international (55 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 4,2 milliards d’euros, en hausse de 10 % à structure réelle (+5 % à structure comparable). Il progresse en Europe, en Amérique du Nord et en Océanie.

Le chiffre d’affaires de Cobra IS – réalisé quasi-exclusivement hors de France - ressort à 2,7 milliards d’euros (dont 46 % en Espagne et 36 % en Amérique latine). Il est porté par la bonne dynamique des activités de fonds de commerce – notamment en Espagne, au Pérou, au Mexique et en Colombie – et des projets EPC (Engineering, Procurement, Construction) tels que des lignes de transmission électrique au Brésil. Dans ce pays, les travaux de la ferme photovoltaïque de Belmonte dans le Nordeste ont démarré. Cet actif, développé par Cobra IS, aura une capacité de près de 570 MW et devrait commencer à produire de l’électricité en 2023.

Le chiffre d’affaires de VINCI Construction s’établit à 13,5 milliards d’euros (+11 % à structure réelle ; +8 % à structure comparable par rapport au 1er semestre 2021).

  • En France (47 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 6,4 milliards d’euros, en progression de 4 % à structure réelle. L’activité est bien orientée dans le génie civil et dans les travaux routiers. Dans le bâtiment, l’activité est tirée par plusieurs grandes opérations en région parisienne dans le secteur non- résidentiel.

  • A l’international (53 % du total), le chiffre d’affaires atteint 7,1 milliards d'euros, en hausse de 18 % à structure réelle et de 12 % à structure comparable. Il bénéficie de la montée en puissance des grands contrats enregistrés au cours des dernières années, dont : deux lots de la ligne à grande vitesse HS2 au Royaume-Uni, des projets autoroutiers et ferroviaires en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande, ainsi que les travaux préparatoires de la liaison Femern entre l’Allemagne et le Danemark.

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI Immobilier s’établit à 726 millions d’euros. Il est quasiment stable            (-2 %) par rapport au 1er semestre 2021, en dépit d’un effet de comparaison élevé. Il est en légère progression (+2 % à 821 millions d’euros) en intégrant la part de VINCI Immobilier dans les opérations de co-promotions. La production se maintient globalement à un bon niveau.

L’EBITDA s’élève à 4 526 millions d’euros (3 132 millions d’euros au 1er semestre 2021). Nettement supérieur à son niveau de 2019 (3 625 millions d’euros), il représente 15,9 % du chiffre d’affaires (16,7 % en 2019).

Le Résultat Opérationnel sur Activité (ROPA) s’établit à 2 890 millions d’euros (1 598 millions d’euros au 1er semestre 2021). Supérieur à son niveau du 1er semestre 2019 (2 289 millions d’euros), il comprend :

  • 1 899 millions d’euros pour la branche Concessions : x2 par rapport au 1er semestre 2021, soit une légère progression par rapport à celui du 1er semestre 2019. Après deux années déficitaires, conséquence de la crise sanitaire, le résultat de VINCI Airports est redevenu positif (380 millions d’euros) ;

  • 507 millions d’euros pour VINCI Energies, soit une marge de 6,5 % (+50 points de base sur un an) ;

  • 190 millions d’euros pour Cobra IS, soit une marge de 7,1 % ;

  • 254 millions d’euros pour VINCI Construction, soit une marge de 1,9 %6 (+10 points de base par rapport au 1er semestre 2021).

Le Résultat net consolidé part du Groupe s’établit à 1 900 millions d’euros et le résultat net par action7 à 3,34 euros, en très forte hausse par rapport aux niveaux du 1er semestre 2021 (682 millions d’euros8) et du 1er semestre 2019 (1 359 millions d’euros).

Le cash-flow opérationnel (avant prise en compte des investissements de développement dans les concessions) s’établit à 93 millions d’euros, en net retrait par rapport à celui du 1er semestre 2021 (811 millions d’euros) en raison de l’augmentation du besoin en fonds de roulement, traditionnellement marquée au 1er semestre du fait de la saisonnalité de l’activité des branches Energie et Construction.

Cette évolution doit être relativisée au regard des fortes améliorations du besoin en fonds de roulement réalisées en 2020 et 2021, ainsi que de l’impact de la consolidation de Cobra IS. Dans le contexte inflationniste actuel, certaines entités du Groupe ont anticipé des approvisionnements en matières premières et matériels pour mieux les sécuriser. Par ailleurs, après avoir été fortement réduits durant les deux années précédentes, les délais de paiement des clients ont été impactés défavorablement par la hausse des taux d’intérêt.

Après prise en compte des investissements dans les concessions, le cash-flow libre du 1er semestre ressort négatif (-281 millions d’euros), contre +381 millions d’euros au 1er semestre 2021. Il convient de rappeler que l’essentiel du cash-flow libre du Groupe est généré au 2e semestre de l’exercice.

L’endettement financier net consolidé s’élève à 22,1 milliards d’euros au 30 juin 2022, en augmentation de 2,9 milliards d’euros par rapport au 31 décembre 2021. Celle-ci intègre les acquisitions réalisées sur la période, le paiement du solde du dividende au titre de 2021 ainsi que l’exécution du programme de rachat d’actions (9,8 millions d’actions acquises à un prix moyen de 91,68 euros).

II.  Performances opérationnelles bien orientées

Au 1er semestre 2022, le trafic des réseaux interurbains de VINCI Autoroutes affiche un rebond de 18,2 % (véhicules légers +21,3 %9, poids lourds +4,2 %) par rapport au 1er semestre 2021.

Comparé au 1er semestre 2019, la hausse du trafic tous véhicules confondus est de 2,1 %. Le trafic des véhicules légers – en dépit de la hausse des prix des carburants depuis mars – progresse de 1,3 %, celui des poids lourds de 6,3 % grâce à la bonne tenue de l’activité économique en France et à la poursuite du développement du commerce en ligne.

Le redressement du trafic passagers de VINCI Airports s’est poursuivi et accéléré tout au long du semestre dans la quasi-totalité des plateformes du réseau. Le trafic est désormais très proche de son niveau d’avant crise sanitaire dans plusieurs aéroports gérés par VINCI Airports, particulièrement au Portugal et sur le continent américain.

Au global, le trafic de VINCI Airports10 a atteint 54 % de son niveau de 2019 au 1er trimestre puis 73 % au 2e trimestre 2022, dont 75 % en juin. Sur l’ensemble du 1er semestre 2022 – 80 millions de passagers accueillis (x3 par rapport à la même période l’année dernière) - il s’établit à 64 % de son niveau du 1er semestre 2019 pour l’ensemble des aéroports du réseau (73 % pour les aéroports consolidés par intégration globale).

Les prises de commandes de VINCI Energies et de VINCI Construction se sont élevées à 23,2 milliards d’euros au 1er semestre 2022 (+4 % par rapport au 1er semestre 2021 : VINCI Energies +9 % ; stabilité pour VINCI Construction), notamment grâce à une bonne tenue des activités de fonds de commerce. Sur 12 mois glissants, les prises de commandes de VINCI Energies atteignent un niveau record de 16,9 milliards d’euros. Celles de VINCI Construction, portées par un 2e trimestre tonique, restent robustes (14,0 milliards d’euros au 1er semestre 2022). Les prises de commandes de Cobra IS sur le semestre atteignent un niveau élevé de 3,2 milliards d’euros, dont près de la moitié en Espagne.

Au total, le carnet de commandes au 30 juin 2022 atteint 56,2 milliards d’euros, incluant le carnet de Cobra IS pour 9,3 milliards d’euros. Il est en augmentation de 7 % par rapport au 31 décembre 2021 et représente 14 mois d’activité moyenne. Le Groupe bénéficie ainsi d’une bonne visibilité pour continuer de privilégier la sélectivité dans ses prises d’affaires. La part de l’international dans le carnet ressort à 68 %.

Pour VINCI Immobilier, le nombre de logements réservés en France s’est établi à 2 783 lots, en baisse de 15 % par rapport au 1er semestre 2021, qui avait été marqué par une forte reprise post-Covid.

III.   Situation financière solide

VINCI conserve une liquidité importante, de 14,0 milliards d’euros au 30 juin 2022 :

  • Une trésorerie nette gérée de 6,0 milliards d’euros ;

  • Des lignes de crédit bancaire confirmées et non utilisées pour 8,0 milliards d’euros à échéance novembre 2025 pour la quasi-totalité de ce montant. Par ailleurs, VINCI a mis en place en juillet 2022 une nouvelle ligne de crédit bancaire pour 2,5 milliards d’euros à échéance juillet 2024.

Au 30 juin 2022, la maturité moyenne de la dette financière brute long terme du Groupe est de 6,9 ans (7,7 ans au 30 juin 2021 et 7,3 ans au 31 décembre 2021). Son coût moyen est de 2,1 % au 1er semestre 2022 (2,3 % au 1er semestre 2021 et 2,1 % en 2021).

Les agences Standard & Poor’s et Moody’s ont, respectivement en mars et mai 2022, confirmé leur confiance dans la qualité de crédit du Groupe en maintenant leurs notations (respectivement A- et A3) avec perspective stable.

IV.   Perspectives

Les bonnes performances réalisées au 1er semestre 2022 confortent les indications pour 2022 présentées à l’occasion de la publication des comptes annuels 2021 de VINCI. Le Groupe confirme qu’il table sur un résultat net 2022 supérieur à son niveau de 2019.

Par pôle, les tendances attendues pour l’ensemble de l’année 2022 sont les suivantes :

  • VINCI Autoroutes, dont le trafic a été globalement soutenu au cours du 1er semestre en dépit de l’augmentation des prix des carburants, table sur un trafic annuel supérieur à celui de 2019 ;

  • VINCI Airports visait un trafic en 2022 d’environ 60 % de son niveau de 2019 et un résultat net proche de l’équilibre. La reprise plus forte et rapide qu’attendu au 1er semestre permet désormais au pôle d’envisager – hors reprise épidémique - un trafic sur l’ensemble de l’année proche de 70 % de son niveau de 2019, conduisant à un résultat net et à un cash-flow libre positifs ;

  • VINCI Energies, qui évolue sur des marchés porteurs, devrait afficher une nouvelle croissance d’activité et conforter sa marge opérationnelle11 ;

  • Cobra IS, fort du dynamisme de ses fonds de commerce et de la montée en puissance des projets EPC, table sur un chiffre d’affaires d’environ 5,5 milliards d’euros et une marge opérationnelle11 au niveau des meilleurs acteurs de la profession ;

  • VINCI Construction, grâce à son carnet de commandes de très haut-niveau, devrait générer une activité soutenue et améliorer sa marge opérationnelle11, tout en continuant de se montrer sélectif dans sa prise d’affaires.

En dépit d’un contexte géopolitique, économique et sanitaire incertain, VINCI reste confiant dans sa capacité à poursuivre une trajectoire de croissance pérenne. Le Groupe est bien armé pour faire face à l’environnement inflationniste actuel. Par ailleurs, il dispose de solides atouts, ses métiers des services à l’énergie, de la construction et de la mobilité le plaçant au cœur des nouvelles opportunités générées par la croissance verte.

V.   Autres faits marquants

  • Récents développements

Les principales acquisitions finalisées au cours du 1er semestre 2022 sont les suivantes.

VINCI Energies a finalisé une douzaine d’acquisitions de nouvelles sociétés sur la période dont :

  • En Suisse, la société SI-TEC GmbH spécialisée dans la planification et l’ingénierie industrielle. Elle s’appuie sur une base solide de clients dans les secteurs des sciences de la vie, de la chimie, de l’énergie, de l’environnement et de l’agro-alimentaire ;

  • En France, Bluescale permet à VINCI Energies de compléter son offre en Data Analytics afin de gérer toute la chaine de valorisation de la donnée.

VINCI Construction :

  • Au Canada, acquisition auprès du groupe familial Northern Group of Companies d’un ensemble d’entreprises spécialisé dans les travaux routiers et la production d’enrobés et de granulats dans les provinces du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Cette acquisition complète la présence du pôle au Canada, et renforce son positionnement en Amérique du Nord.

VINCI Concessions :

  • Au Portugal, VINCI Concessions et Lineas - dont Mota-Engil est l’actionnaire principal - ont exercé leur droit de préemption sur la participation de 17,2 % détenue par Atlantia dans Lusoponte, société concessionnaire des deux ponts sur le Tage à Lisbonne jusqu’en 2030. Avec une participation de 49,5 %, VINCI Concessions exercera ainsi avec son partenaire un contrôle conjoint de Lusoponte ;

  • Acquisition des 70 % non encore détenus dans TollPlus Inc, fournisseur de solutions technologiques liées à la mobilité sur autoroutes. Actionnaire de TollPlus à hauteur de 30 % depuis 2016, VINCI Highways s’était développé sur le marché du péage en flux libre (freeflow), aux Etats-Unis (Texas et Californie), en Europe (République d’Irlande) et en Inde. Grâce à cette acquisition, VINCI Highways devient un acteur de premier plan de la collecte électronique des péages (ETC), un marché en forte croissance, particulièrement aux Etats-Unis. TollPlus sera dorénavant consolidée par intégration globale dans les comptes de VINCI ;

  • Acquisition de la participation de 65,1 % d’OMERS Infrastructure dans Strait Crossing Development Inc (SCDI), société concessionnaire jusqu’en 2032 du Pont de la Confédération reliant les provinces de l'Île-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick au Canada. VINCI Highways, actionnaire de longue date de SCDI, porte ainsi de 19,9 % à 85 % sa participation dans cette société, désormais consolidée par intégration globale dans les comptes du Groupe.

Par ailleurs, Olympia Odos - filiale à 29,9 % de VINCI Concessions - concessionnaire de l’autoroute reliant Corinthe et Patras - a signé fin mars 2022 avec les autorités grecques une extension de la concession. Celle-ci porte sur le prolongement de l’autoroute sur une distance de 75 km jusqu’à la ville de Pyrgos dans le Péloponnèse. VINCI Concessions et ses partenaires seront en charge de la conception, du financement, de la construction de cette nouvelle section, puis de son exploitation jusqu’en 2044.

VINCI Airports a annoncé en juillet 2022 avoir signé avec la République du Cap-Vert le contrat de concession des sept aéroports de l’archipel. Sur une durée de 40 ans, VINCI Airports et sa filiale portugaise ANA se voient confier le financement, l'exploitation, la maintenance, l'extension et la modernisation de ces plateformes. Le bouclage financier du projet devra être finalisé d’ici mi-2023, date à laquelle l’exploitation des aéroports sera transférée à la nouvelle société concessionnaire.

Par ailleurs, le démarrage de l’exploitation des 7 nouveaux aéroports brésiliens de l’Etat d’Amazonas (dont Manaus) et de l’aérodrome d’Annecy en France est intervenu en janvier et février 2022.

  • Succès commerciaux

Parmi les contrats remportés par le Groupe depuis le début de l’année, les plus significatifs sont les suivants.

VINCI Energies :

  • Réalisation du réseau multiservices et des systèmes de surveillance de la ligne 18 du Grand Paris Express ;

  • Lots multi-techniques de plusieurs unités du nouveau CHU de Nantes ;

  • Installations techniques et maintenance d’une nouvelle piscine dans le domaine de Grasduinen en Belgique. Ce bâtiment de 3 000 m² sera neutre en CO2 grâce à son toit couvert de 761 panneaux solaires ;

  • Conception et réalisation des lots techniques de la phase 2 des bâtiments de l’Université Mohamed VI Polytechnique de Rabat au Maroc ;

  • Travaux d’équipements électriques d’un data center à Singapour ;

  • Reconstruction d’une ligne électrique entre Five Forks et Windy Edge dans le Maryland.

Cobra IS :

  • Conception-construction puis maintenance de l’infrastructure électromécanique du tunnel routier et ferroviaire du Femern, reliant l’Allemagne et le Danemark ;

  • Conception-construction-installation de deux plateformes de conversion d’énergie électrique d’origine éolienne en mer du Nord.

VINCI Construction :

  • Plusieurs projets routiers majeurs en Australie (réalisation des zones d’accès du nouvel aéroport de Sydney, rénovation d’un axe de Melbourne) et en Nouvelle-Zélande (projets du Penlink et du Takitimu North Link près d’Auckland) ;

  • Construction du réservoir d’eau de Springbank dans la province canadienne de l’Alberta ;

  • Réalisation de la première phase d’extension et de modernisation du centre hospitalier Princesse Grace à Monaco ;

  • Réalisation de plusieurs unités du nouveau CHU de Nantes ;

  • Rénovation d’un tronçon de 93 km de la « route Cotière » en Côte d’Ivoire ;

  • Travaux d’aménagement des trois gares aériennes de la future ligne 18 du Grand Paris Express dans l’Essonne en France.

*********

Agenda

29 juillet 2022

Résultats du 1er semestre 2022

  • Conférence de presse : 08h30

  • Conférence analystes : 10h30



Accès à la conférence téléphonique analystes :
En français +33 (0)1 70 37 71 66 (Code : VINCI FR)
En anglais +44 (0) 33 0551 0200 ou +1 212 999 6659 (Code : VINCI ENG)

 

Accès au webcast en direct sur notre site Internet ou sur le lien suivant :
En français :
https://channel.royalcast.com/landingpage/vincifr/20220729_1/
En anglais :
https://channel.royalcast.com/landingpage/vinci/20220729_1/      

24 août 2022

Trafics de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en juillet 2022 (après bourse)

14 septembre 2022

Trafics de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en août 2022 (après bourse)

13 octobre 2022

Trafic VINCI Airports du 3e trimestre 2022 (après bourse)

25 octobre 2022

Information trimestrielle au 30 septembre 2022 (après bourse)

**********
Ce communiqué de presse est disponible en français et en anglais sur le site Internet de VINCI : www.vinci.com.

La présentation des résultats semestriels 2022 sera disponible avant la conférence de presse sur le site Internet de VINCI : www.vinci.com.

Les états financiers consolidés au 30 juin 2022 seront disponibles sur le site Internet de VINCI à partir du 29 juillet 2022 après bourse : https://www.vinci.com/vinci.nsf/fr/investisseurs.htm

**********

A propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions, de la construction et de l’énergie, employant plus de 260 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général. www.vinci.com

RELATIONS INVESTISSEURS
Grégoire THIBAULT
Tél.: +33 1 57 98 63 84
gregoire.thibault@vinci.com

Boris VALET
Tél.: +33 1 57 98 62 84
boris.valet@vinci.com

CONTACT PRESSE
Service de presse VINCI
Tél.: +33 1 57 98 62 88
media.relations@vinci.com


ANNEXES

ANNEXE A : ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDES

Compte de résultat

1er semestre

Année

En millions d’euros

2022

2021

Variation
2022/
2021

2021

Chiffre d’affaires hors CA travaux des concessionnaires

28 517

22 607

+26,1 %

49 396

CA travaux des concessionnaires 1

263

272

 

586

Chiffre d'affaires total

28 779

22 879

 

49 982

Résultat opérationnel sur activité

2 890

1 598

+1 291

4 723

En % du chiffre d’affaires 2

10,1 %

7,1 %

 

9,6 %

Paiements en actions (IFRS 2)

(138)

(115)

 

(288)

Résultat des sociétés mises en équivalence et autres éléments opérationnels courants

25

(15)

 

29

Résultat opérationnel courant

2 777

1 467

+1 310

4 464

Eléments opérationnels non courants

54

0

 

(26)

Résultat opérationnel

2 831

1 467

+1 364

4 438

Coût de l'endettement financier net

(265)

(319)

 

(658)

Autres produits et charges financiers

124

17

 

40

Impôts sur les bénéfices

(760)

(798)4

 

(1 625)4

Intérêts minoritaires

(30)

314

 

402

Résultat net part du Groupe

1 900

682

+1 218

2 597

En % du chiffre d’affaires 2

6,7 %

3,0 %

 

5,3 %

Résultat net par action (en euros) 3

3,34

1,19

+2,15

4,51

1        En application de l’IFRIC 12 (traitement comptable des concessions).
2        % calculé sur le chiffre d'affaires hors CA travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe.
3        Après prise en compte des instruments dilutifs.
4 Dont variations non courantes de la fiscalité différée au Royaume-Uni : -388 millions d’euros en 2021 (dont -386 millions d’euros comptabilisées au 1er semestre 2021).


Bilan simplifié

 

Au 30 juin 2022

Au 31 déc. 2021

Au 30 juin 2021*

En millions d’euros

Actifs non courants - Concessions

40 616

40 437

40 527

Actifs non courants – Energie, Construction et autres métiers

20 673

19 976

14 423

BFR, provisions et autres dettes et créances courantes

(8 416)

(11 621)

(7 946)

Capitaux engagés

52 873

48 792

47 004

Capitaux propres - part du Groupe

(24 247)

(22 881)

(21 486)

Intérêts minoritaires

(1 926)

(1 890)

(1 895)

Capitaux propres

(26 173)

(24 771)

(23 381)

Dettes de location

(2 145)

(2 098)

(1 954)

Provisions non courantes et autres passifs long terme

(2 427)

(2 658)

(3 072)

Ressources permanentes

(30 745)

(29 527)

(28 407)

Dettes financières brutes

(28 177)

(28 562)

(27 580)

Trésorerie nette gérée

6 050

9 297

8 983

Endettement financier net

(22 127)

(19 266)

(18 597)

* Après retraitement, suite à la décision de l'IFRS IC de mai 2021, précisant le calcul des engagements de retraite.

 

Tableau des flux de trésorerie




 

1er semestre

Année

En millions d’euros

2022

2021

2021

 

 

 

Capacité d'autofinancement avant impôt et coût de l’endettement (Ebitda)

4 526

3 132

7 884

Variation du BFR lié à l’activité et des provisions courantes

(2 581)

(735)

1 579

Impôts payés

(771)

(453)

(1 213)

Intérêts financiers nets payés

(273)

(326)

(557)

Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence

48

37

112

Flux de trésorerie liés à l'activité

949

1 655

7 806

Investissements opérationnels (nets de cessions)*

(546)

(543)

(1 077)

Remboursement des dettes de location & charges financières associées

(310)

(302)

(631)

Cash-flow opérationnel

93

811

6 098

Investissements de développement (concessions et PPP)

(374)

(430)

(815)

Cash-flow libre

(281)

381

5 282

Investissements financiers nets

(750)

(172)

(4 650)

Autres

2

2

7

Flux nets avant opérations sur le capital

(1 029)

211

639

Augmentations de capital et autres opérations

378

605

721

Rachats d’actions

(905)

0

(602)

Dividendes payés

(1 298)

(1 173)

(1 558)

Flux nets de trésorerie de la période

(2 853)

(357)

(800)

Autres variations

(9)

(251)

(477)

Variation de l’endettement financier net

(2 862)

(608)

(1 276)

 

 

 

 

Endettement financier net début de période

(19 266)

(17 989)

(17 989)

Endettement financier net fin de période

(22 127)

(18 597)

(19 266)

* Dont investissements réalisés par l’aéroport de Londres Gatwick (17 millions d’euros au 1er semestre 2021, 33 millions d’euros en 2021 et 31 millions d’euros au 1er semestre 2022).

ANNEXE B : DETAILS SUR LE CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE

Chiffre d'affaires consolidé* par pôle du 1er semestre

 

1er semestre

1er semestre

Variation
2022 / 2021

En millions d’euros

2022

2021

Réelle

Comparable

Concessions

4 161

2 900

+43,5 %

+41,5 %

VINCI Autoroutes

2 816

2 393

+17,7 %

+17,7 %

VINCI Airports

1 126

371

+203,4 %

+188,6 %

Autres concessions**

219

136

+61,1 %

+48,3 %

VINCI Energies

7 755

7 162

+8,3 %

+5,6 %

Cobra IS

2 668

 

 

 

VINCI Construction

13 454

12 151

+10,7 %

+8,1 %

VINCI Immobilier

726

742

-2,1 %1

-2,1 %1

Eliminations et retraitements

(247)

(348)

 

 

Chiffre d’affaires*

28 517

22 607

+26,1 %

+11,8 %

dont :
    France

13 466

12 365

+8,9 %

+8,4 %

Europe hors France

9 046

6 060

+49,3 %

+15,7 %

International hors Europe

6 005

4 182

+43,6 %

1 +2,1 % en intégrant la part de VINCI Immobilier dans les co-promotions immobilières.

Chiffre d'affaires consolidé* du 2e trimestre

 

2e trimestre

2e trimestre

Variation
2022 / 2021

En millions d’euros

2022

2021

Réelle

Comparable

Concessions

2 383

1 575

+51,3 %

+48,8 %

VINCI Autoroutes

1 542

1 285

+19,9 %

+19,9 %

VINCI Airports

721

216

+234,1 %

+218,4 %

Autres concessions**

120

74

+62,0 %

+41,6 %

VINCI Energies

4 122

3 757

+9,7 %

+6,5 %

Cobra IS

1 434

 

 

 

VINCI Construction

7 487

6 896

+8,6 %

+5,8 %

VINCI Immobilier

389

422

-7,9 %

-7,9 %

Eliminations et retraitements

(144)

(221)

 

 

Chiffre d’affaires*

15 670

12 429

+26,1 %

+11,6 %

dont :
France

7 232

6 554

+10,3 %

+9,8 %

Europe hors France

5 066

3 454

+46,7 %

+13,6 % 

International hors Europe

3 372

2 421

+39,3 %

*     Hors chiffre d’affaires travaux de construction des filiales concessionnaires confiés à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
**    VINCI Highways, VINCI Railways, VINCI Stadium.

Chiffre d'affaires* consolidé du 1er semestre - répartition France / International par pôle

 

1er semestre

1er semestre

Variation
2022/ 2021

En millions d’euros

2022

2021

Réelle

Comparable

FRANCE

 

 

 

 

Concessions

3 049

2 518

+21,1 %

+21,1 %

VINCI Autoroutes

2 816

2 393

+17,7 %

+17,7 %

VINCI Airports

161

81

+99,4 %

+99,4 %

Autres concessions**

72

44

+63,8 %

+63,8 %

VINCI Energies

3 525

3 305

+6,7 %

+5,7 %

Cobra IS

19

 

 

 

VINCI Construction

6 390

6 139

+4,1 %

+4,0 %

VINCI Immobilier

719

738

-2,5 %

-2,5 %

Eliminations et retraitements

(235)

(334)

 

 

Total France

13 466

12 365

+8,9 %

+8,4 %

 

 

 

 

 

INTERNATIONAL

 

 

 

 

Concessions

1 112

383

+190,8 %

+170,6 %

VINCI Airports

965

290

+232,3 %

+212,6 %

Autres concessions**

147

92

+59,8 %

+41,4 %

VINCI Energies

4 230

3 858

+9,7 %

+5,5 %

Cobra IS

2 649

 

 

 

VINCI Construction

7 064

6 012

+17,5 %

+12,2 %

Eliminations et retraitements

(5)

(10)

 

 

Total International

15 051

10 242

+46,9 %

+15,7 %

*    Hors chiffre d’affaires travaux de construction des filiales concessionnaires confiés à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
** VINCI Highways, VINCI Railways, VINCI Stadium.

ANNEXE C : AUTRES DÉTAILS PAR POLE

Résultat opérationnel sur activité par pôle

 

1er semestre

1er semestre

Variation

En millions d’euros

2022

% CA*

2021

% CA*

2022/2021

Concessions

1 899

45,6 %

944

32,6 %

+955

VINCI Autoroutes

1 482

52,6 %

1 180

49,3 %

+302

VINCI Airports

380

33,8 %

(251)

(67,6 %)

+631

Autres concessions***

37

 

15

 

+22

VINCI Energies

507

6,5 %

428

6,0 %

+79

Cobra IS

190

7,1 %

 

 

 

VINCI Construction**

254

1,9 %

213

1,8 %

+41

VINCI Immobilier

28

3,8 %

11

1,5 %

+16

Holdings

12

 

2

 

+10

Résultat opérationnel sur activité total

2 890

10,1 %

1 598

7,1 %

+1 291

EBITDA par pôle

En millions d’euros

1er semestre 2022

% CA*

1er semestre 2021

% CA*

Variation 2022/2021

Concessions

2 842

68,3 %

1 879

64,8 %

+963

dont : VINCI Autoroutes

2 114

75,1 %

1 805

75,4 %

+309

VINCI Airports

632

56,1 %

(3)

(0,9 %)

+635

VINCI Energies

618

8,0 %

518

7,2 %

+100

Cobra IS

234

8,8 %

 

 

 

VINCI Construction

578

4,3 %

555

4,6 %

+24

VINCI Immobilier

42

5,8 %

22

3,0 %

+20

Holdings

212

 

158

 

+54

EBITDA

4 526

15,9 %

3 132

13,9 %

+1 394

Endettement financier net (EFN) par pôle

En millions d’euros

A fin juin 2022

Dont EFN externe

A fin décembre
2021

Dont EFN externe

A fin juin 2021

Dont EFN externe

Concessions

(32 360)

(19 453)

(32 693)

(19 664)

(33 465)

(19 644)

VINCI Autoroutes

(17 088)

(13 257)

(18 008)

(13 296)

(18 037)

(13 336)

VINCI Airports

(11 251)

(5 488)

(11 723)

(5 860)

(11 515)

(5 691)

Autres concessions*** et holdings

(4 021)

(709)

(2 962)

(508)

(3 913)

(618)

VINCI Energies

(42)

404

447

538

(226)

392

Cobra IS

(125)

(125)

676

676

-

-

VINCI Construction

1 569

1 404

3 334

1 670

1 623

1 268

Holdings et divers

8 831

(4 358)

8 971

(2 485)

13 470

(613)

Endettement financier net

(22 127)

(22 127)

(19 266)

(19 266)

(18 597)

(18 597)

*      Hors chiffre d’affaires travaux de construction des filiales concessionnaires confiés à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
**    Résultats semestriels non représentatifs de la performance annuelle en raison de la saisonnalité de l’activité.
*** VINCI Highways, VINCI Railways, VINCI Stadium.

ANNEXE D : INDICATEURS VINCI AUTOROUTES ET VINCI AIRPORTS

Trafic des concessions autoroutières*

 

2e trimestre

1er semestre

En millions de km parcourus

2022

Variation
2022/2021

Variation
2022/2019

2022

Variation
2022/2021

Variation
2022/2019

VINCI Autoroutes

13 652

+20,7 %

+1,8 %

24 364

+18,2 %

+2,1 %

Véhicules légers

11 675

+24,2 %

+1,2 %

20 451

+21,3 %

+1,3 %

Poids lourds

1 978

+3,6 %

+6,0 %

3 913

+4,2 %

+6,3 %

dont :

 

 

 

 

 

 

ASF

8 537

+20,1 %

+2,3 %

15 220

+17,6 %

+2,5 %

Véhicules légers

7 223

+23,9 %

+1,6 %

12 614

+20,9 %

+1,7 %

Poids lourds

1 314

+2,9 %

+6,0 %

2 606

+3,7 %

+6,6 %

Escota

1 940

+20,9 %

+3,4 %

3 554

+20,1 %

+3,7 %

Véhicules légers

1 751

+22,8 %

+3,2 %

3 186

+22,0 %

+3,4 %

Poids lourds

189

+5,3 %

+5,1 %

369

+5,5 %

+5,9 %

Cofiroute (réseau interurbain)

3 056

+20,9 %

-1,2%

5 379

+17,7 %

-1,0 %

Véhicules légers

2 604

+24,8 %

-2,0 %

4 486

+21,1 %

-1,8 %

Poids lourds

452

+2,6 %

+4,0 %

893

+3,1 %

+3,6 %

Arcour

90

+25,2 %

+0,1 %

158

+19,5 %

+1,2 %

Véhicules légers

76

+27,7 %

-1,4 %

131

+22,2 %

+0,1 %

Poids lourds

14

+12,8 %

+9,4 %

27

+8,1 %

+6,5 %

* Hors Duplex A86.

Evolution du chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes au 1er semestre 2022

 

VINCI Autoroutes

Dont :

 

 

 

ASF

Escota

Cofiroute

Arcour

Recettes de péage (en m€)

2 752

1 596

399

707

35

Variation 2022/2021

+17,8 %

+16,5 %

+20,0 %

+17,1 %

+20,3 %

Chiffre d’affaires (en m€)

2 816

1 637

406

718

36

Variation 2022/2021

+17,7 %

+16,3 %

+19,9 %

+16,7 %

+20,3 %

Trafic passagers de VINCI Airports1

 

2e trimestre

1er semestre

En milliers de passagers

2022

Variation 2022/2021

Variation 2022/2019

2022

Variation 2022/2021

Variation 2022/2019

Portugal (ANA)

15 725

x4,1

-4,4%

23 919

x4,6

-13 %

dont Lisbonne

7 618

x4,3

-8,9 %

12 136

x4,8

-17 %

Royaume-Uni

10 710

x14,1

-25 %

15 410

x15,2

-39 %

dont LGW

9 327

x22,5

-26 %

13 137

x23,1

-41 %

France

4 318

x3,5

-22 %

6 951

x3,5

-30 %

dont ADL (Lyon)

2 381

x3,7

-24 %

3 833

x3,5

-33 %

Cambodge

475

x8,0

-83 %

670

x4,9

-89 %

Etats-Unis

2 600

+52 %

-4,8 %

4 664

+84 %

-7,6 %

Brésil2

2 505

+66 %

-2,3 %

5 519

+52 %

-7,6 %

Serbie

1 393

x2,2

-12 %

2 136

x2,3

-18 %

République dominicaine

1 428

+27 %

+5,0 %

2 801

+47 %

-0,7 %

Total filiales consolidées par IG3

39 154

x3,6

-17 %

62 072

x3,6

-27 %

Japon (40 %)

4 702

x2,3

-64 %

8 204

+99 %

-68 %

Chili (40 %)

4 113

x3,3

-27 %

8 732

x2,6

-31 %

Costa Rica (45 %)

383

+75 %

+32 %

797

x2,3

+7,8 %

Rennes-Dinard (49 %)

179

x2,9

-34 %

295

x2,8

-36 %

Total filiales consolidées par ME3

9 377

x2,6

-51 %

18 028

x2,3

-54 %

Total passagers gérés VINCI Airports

48 531

x3,4

-27,0 %

80 100

x3,2

-35,7 %

1 Données à 100%, hors considération des % de détention, incluant le trafic des aéroports en période pleine. Trafic de l’aéroport de Skavsta (Suède) non intégré, suite à sa cession en mai 2022.
2 Trafic incluant les sept aéroports de l’Etat d’Amazonas ayant rejoint le réseau VINCI Airports en janvier/février 2022.
3 IG : intégration globale ; ME : mise en équivalence.

ANNEXE E : CARNET ET PRISES DE COMMANDES

Carnet de commandes



Au 30 juin

Variation

 

Au

Variation

En milliards d’euros

2022

2021

sur 12 mois

 

31 déc. 2021

vs 31 déc. 2021

 

VINCI Energies

12,7

11,2

+13 %

 

11,0

+15 %

 

Cobra IS

9,3

 

 

 

8,3

+12 %

 

VINCI Construction

34,3

34,8

-1 %

 

33,4

+3 %

 

Total

56,2

46,0

+22 %

 

52,7

+7 %

 

dont :

 

 

 

 

 

 

 

France

18,2

17,3

+5 %

 

16,8

+8 %

 

International

38,1

28,7

+33 %

 

36,0

+6 %

 

Europe hors France

21,5

16,8

+28 %

 

20,0

+8 %

 

Reste du monde

16,5

11,8

+40 %

 

16,0

+4 %

 

Prises de commandes


1er semestre

En milliards d’euros



2022



2021

Variation
2022 / 2021

VINCI Energies

9,2

8,4

+9 %

Cobra IS

3,2

 

 

VINCI Construction

14,0

14,0

+0 %

Total

26,4

22,4

+18 %

dont :

 

 

 

France

11,3

10,0

+13 %

International

15,1

12,4

+22 %

Europe hors France

9,8

8,1

+21 %

Reste du monde

5,3

4,3

+23 %


GLOSSAIRE

Cafice - Capacité d’autofinancement avant coût de financement et impôts (Ebitda) : la CAFICE correspond au résultat opérationnel courant corrigé des dotations aux amortissements, des variations de provisions non courantes et des dépréciations d’actifs non courants, des résultats sur cessions d’actifs ; elle comprend également les charges de restructuration incluses dans les éléments opérationnels non courants.

Carnet de commandes :

  • Dans les métiers de VINCI Energies, Cobra IS et VINCI Construction, il représente le volume d’affaires restant à réaliser pour les chantiers dont le contrat est entré en vigueur (notamment, après l’obtention des ordres de service ou la levée des conditions suspensives) et est financé.

  • Pour VINCI Immobilier : il correspond au chiffre d’affaires à l’avancement restant à réaliser à une date donnée au titre des ventes de biens immobiliers constatées par un acte notarié ou au titre des contrats de promotion immobilière (CPI) dont l’ordre de service a été donné par le maître d’ouvrage.

Cash-flow opérationnel : le cash-flow opérationnel permet de mesurer les flux de trésorerie dégagés par l’activité courante du Groupe. Il est constitué de la Cafice, de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité et des provisions courantes, des intérêts financiers et des impôts payés, des dividendes reçus des sociétés mises en équivalence, des investissements opérationnels nets de cession et des remboursements de dettes de location et charges financières associées. Le cash-flow opérationnel ne comprend pas les investissements de développement dans les concessions et les partenariats public-privé (PPP).

Cash-flow libre : le cash-flow libre est composé du cash-flow opérationnel et des investissements de développement dans les concessions et les PPP.

Chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe : cet indicateur correspond à la prestation de construction remplie par les sociétés concessionnaires en tant que maitre d’ouvrage pour le compte des concédants. La contrepartie de ces travaux est comptabilisée en actif incorporel ou en créance financière selon le modèle comptable appliqué au contrat de concession, conformément aux dispositions de l’interprétation IFRIC 12 « Accords de concession de services ». Il s’entend après éliminations des prestations réalisées par les pôles VINCI Energies, Cobra IS et VINCI Construction.

Coût de l’endettement financier net : le coût de l’endettement financier net comprend l’ensemble des charges et des produits financiers relatifs à l’endettement financier net, tel que défini ci-dessous. Il inclut ainsi les charges d’intérêts et le résultat des produits dérivés de taux affectés à la dette brute, ainsi que les produits financiers des placements et des équivalents de trésorerie. La réconciliation de cet indicateur avec le compte de résultat est détaillée dans l‘Annexe aux comptes consolidés du Groupe.

Eléments opérationnels non courants : les charges et produits non courants comprennent principalement les pertes de valeur des goodwill, les charges de restructuration, ainsi que des produits et charges relatifs aux variations de périmètre (plus ou moins-values de cession de titres, impacts des changements de contrôle).

Evolution du chiffre d’affaires à structure comparable : il s’agit de mesurer la variation du chiffre d’affaires à périmètre et change constants.

  • Périmètre constant : l’effet périmètre est neutralisé avec la méthodologie suivante :

    • Le chiffre d’affaires de l’année N est retraité des sociétés entrantes au cours de l’année N.

    • Le chiffre d’affaires de l’année N-1 est calculé en intégrant le chiffre d’affaires en année pleine des sociétés entrantes en N-1, et en excluant les contributions des sociétés sortantes de l’année N et N-1.

  • Change constant : l’effet change est neutralisé en appliquant les taux de change utilisé en N au chiffre d’affaires en devises de l’année N-1.

Excédent/Endettement financier net : cet indicateur correspond à la différence entre les actifs financiers et les dettes financières. Selon que ce solde soit débiteur ou créditeur, il s’agit respectivement d’un excédent financier net ou d’un endettement financier net. Les dettes financières comprennent les emprunts obligataires et les autres emprunts et dettes financières (y compris dérivés et autres instruments de couverture passifs). Les actifs financiers comprennent les disponibilités et équivalents de trésorerie, ainsi que les instruments dérivés actifs.

Au 1er janvier 2019, la norme IAS 17 a été remplacée par la norme IFRS 16, qui prévoit un mode de comptabilisation unique des contrats de location. Désormais, le Groupe comptabilise, en actifs non courants un droit d’usage, en contrepartie d’un passif correspondant à la valeur actualisée des loyers restant à payer. Celui-ci n’est pas inclus dans l’Excédent/Endettement financier net, tel que défini par le Groupe, il est présenté en lecture directe dans le bilan.

Partenariats public-privé - Contrats de concessions et Contrats de partenariat :  les partenariats public-privé sont des formes de contrats publics de longue durée par lesquels une autorité publique fait appel à un partenaire privé pour concevoir, construire, financer, exploiter et entretenir un équipement ou une infrastructure publique et/ou gérer un service.

En France, on distingue les contrats de concessions (concessions de travaux ou concessions de services) et les contrats de partenariat.

A l’international, on rencontre, sous des appellations différentes, des catégories de contrats publics qui correspondent sensiblement aux caractéristiques respectives des contrats de concession ou des contrats de partenariat.

Dans un contrat de concession, le concessionnaire perçoit un péage (ou autre forme de rémunération) directement de la part de l’usager de l’infrastructure ou du service, selon des conditions définies dans le contrat avec l’autorité publique concédante ; le concessionnaire supporte donc un risque de fréquentation ou « risque trafic », lié à l’utilisation de l’infrastructure.

Dans un contrat de partenariat, le partenaire privé est rémunéré par l’autorité publique, au moyen d’un loyer lié à des objectifs de performance, indépendamment du niveau de fréquentation de l’infrastructure par les usagers. Il en résulte que le partenaire privé ne supporte pas de risque de fréquentation.

Prise de commandes :

  • Dans les métiers de VINCI Energies, Cobra IS et VINCI Construction, une prise de commande est reconnue dès lors que le contrat est non seulement signé mais aussi entré en vigueur (par exemple, après obtention de l'ordre de service ou levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement du projet est mis en place. Le montant enregistré en prise de commande correspond au chiffre d’affaires contractualisé.

  • Pour VINCI Immobilier : une prise de commande correspond à la valeur des biens immobiliers vendus en l’état futur d’achèvement ou vendus après achèvement conformément à un acte définitif notarié ou au chiffre d’affaires des contrats de promotion immobilière dont l’ordre de service a été donné par le maître d’ouvrage.

Pour les opérations immobilières réalisées en co-promotion :

  • Si VINCI Immobilier détient le contrôle exclusif de la société support du programme, celle-ci est comptabilisée par intégration globale. Dans ce cas, 100 % de la valeur du contrat est incluse dans le montant de la prise de commandes ;

  • Si la société support du programme est co-contrôlée, elle est consolidée par mise en équivalence sans prise en compte du montant de la prise commande de la société co-contrôlée.

ROPA - Résultat opérationnel sur activité (Ebit) : cet indicateur est présenté en lecture directe dans le compte de résultat.

Le résultat opérationnel sur activité correspond à la mesure de la performance opérationnelle des filiales du Groupe consolidées selon la méthode de l’intégration globale. Il exclut les charges associées aux paiements en actions (IFRS 2), les autres éléments opérationnels courants (incluant la quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence) ainsi que les éléments opérationnels non courants.

ROC - Résultat opérationnel courant : cet indicateur est présenté en lecture directe dans le compte de résultat. Le résultat opérationnel courant est destiné à présenter la performance opérationnelle du Groupe hors incidence des opérations et événements non courants de la période. Il est obtenu en ajoutant au résultat opérationnel sur activité (ROPA) les charges IFRS 2 associées aux paiements en actions (plans d’épargne Groupe, actions de performance), la quote-part du groupe dans les résultats des filiales consolidées par mise en équivalence et les autres produits et charges opérationnels courants, ceux-ci incluant notamment les produits et charges courants relatifs aux sociétés mises en équivalence ou aux sociétés non consolidées (produits financiers sur les prêts et avances actionnaires accordés par le Groupe à certaines de ses filiales, dividendes reçus des sociétés non consolidées notamment).

RO - Résultat opérationnel : cet indicateur est présenté en lecture directe dans le compte de résultat.

Le résultat opérationnel est obtenu en ajoutant au résultat opérationnel courant (ROC) les charges et produits non courants (voir ci-dessus).

Taux d’Ebitda/CA, ou de ROPA/CA, ou de ROC/CA : ratio rapportant l’Ebitda, le ROPA, ou le ROC au chiffre d’affaires hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe.

Trafic autoroutier chez VINCI Autoroutes : il représente le nombre de kilomètres parcourus sur le réseau autoroutier géré par VINCI Autoroutes sur une période définie, par les véhicules légers (VL) et les poids lourds (PL).

Trafic passager (PAX) chez VINCI Airports : il représente le nombre de passagers ayant effectué un vol commercial à partir ou vers une plateforme aéroportuaire de VINCI Airports sur une période définie, indicateur pertinent pour estimer les revenus d'un aéroport, tant aéronautiques que non-aéronautiques.

1 Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
2 Y compris impact de la variation non courante de la fiscalité différée au Royaume-Uni pour -200 millions d’euros en 2021 (-195 millions d’euros au 1er semestre 2021).
3 En fin de période.
4 Dont Cobra IS : prises de commandes de 3,2 milliards d’euros au 1er semestre 2022 et carnet de commandes de 9,3 milliards d’euros au 30 juin 2022.
5 Données à 100 % incluant le trafic des aéroports en période pleine de l’ensemble du portefeuille géré par VINCI Airports.

6 Il convient de rappeler que les activités de VINCI Construction sont saisonnières, particulièrement dans les travaux routiers. Le résultat semestriel n’est donc pas représentatif de la performance annuelle.
7 Après prise en compte des instruments dilutifs.
8 877 millions d’euros hors l’effet de la charge non courante au titre de la fiscalité différée au Royaume-Uni comptabilisée au 1er semestre 2021.
9 Plusieurs mesures de restriction à la circulation étaient en vigueur en France et dans le reste de l’Europe au cours du 1er semestre 2021, dont couvre-feu jusqu’au 20 juin 2021, confinement du 3 avril au 3 mai 2021 avec interdiction des déplacements au-delà de 10 km du domicile, fermeture de nombreux lieux accueillant du public, limitation des déplacements entre pays.
10 Données à 100%, incluant le trafic de l’ensemble des aéroports gérés en période pleine.
11 Résultat opérationnel sur activité / chiffre d’affaires.

 

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles