Marchés français ouverture 2 h 2 min
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,15 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 845,98
    +297,98 (+1,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,1783
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    26 527,06
    -794,92 (-2,91 %)
     
  • BTC-EUR

    32 643,71
    +3 254,11 (+11,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    920,27
    +126,53 (+15,94 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     

Compte pro : une néobanque en plus de sa banque principale, pour quoi faire ?

·1 min de lecture
un cahier devant un ordinateur portable
un cahier devant un ordinateur portable

Elles s’appellent Qonto, Sogexia, Anytime, Shine ou encore Manager.one. Ce sont des fintechs fraîchement débarquées dans le petit monde des comptes professionnels. Et depuis quelques années, elles s’efforcent de réinventer la relation entre les entreprises et leur banque. Pour cela, ces néobanques pro reprennent les codes des banques mobiles pour les particuliers : une ouverture de compte 100% digitalisée, ne nécessitant que quelques minutes pour aller au bout de la démarche, une application mobile intuitive, et des tarifs à la portée de toutes les bourses. Comptez ainsi entre 9 et 99 euros par mois si vous souhaitez ouvrir un compte chez Qonto. Les abonnements de Shine, quant à eux, oscillent entre 3,90 et 26,90 euros par mois.

Des outils de gestion intégrés à l'appli

Mais l'autre tour de force de ces nouveaux acteurs reposent sur leurs services bancaires innovants. Très tôt, les fintechs ont en effet su identifier les faiblesses des banques traditionnelles en matière de compte pro. Pour se démarquer des mastodontes déjà présents, elles ont donc axé le gros de leurs efforts sur la construction d’une expérience client simple, fluide en plus d'une tarification transparente.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A, assurance vie, compte courant… L'effet pervers de l'inflation sur votre épargne
- Crédit immo et conso : vos revenus qui font encore peur au banquier
- Formation : les tentatives de fraudes se multiplient sur votre CPF

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles