Publicité
Marchés français ouverture 57 min
  • Dow Jones

    40 211,72
    +210,82 (+0,53 %)
     
  • Nasdaq

    18 472,57
    +74,17 (+0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    41 294,74
    +104,06 (+0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0890
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    17 797,76
    -218,18 (-1,21 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 510,80
    +775,97 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 327,63
    -13,33 (-0,99 %)
     
  • S&P 500

    5 631,22
    +15,87 (+0,28 %)
     

La commission sur la transition énergétique affirme que les pays peuvent tripler leur ambition climatique d'ici à la COP30

Si les gouvernements tiennent compte du rapide progrès des technologies bas-carbone et des engagements nationaux, industriels et de la COP28 lorsqu'ils fixent de nouveaux objectifs de réduction d'émissions.

LONDRES, 10 juin 2024 /PRNewswire/ -- Dans sa dernière note, Credible Contributions : Bolder Plans for Higher Climate Ambition in the Next Round of NDCs, l'ETC appelle à une collaboration entre l'industrie et les gouvernements pour accroitre l'ambition des prochaines contributions déterminées au niveau national (CDN) d'ici à la COP30. Pour limiter l'impact du changement climatique, les CDN peuvent, et doivent, refléter le potentiel technique et renforcer les progrès existants en fixant des objectifs de réduction de gas a effet de serre (GES) plus ambitieux et en lien plus étroit avec les politiques nationales. En fixant des objectifs clairs et en réduisant les incertitudes, les prochaines CDN peuvent accélérer le déploiement des technologies bas-carbone.

Depuis la signature de l'accord de Paris lors de la COP21, les pays sont tenus de soumettre et de revoir à la hausse leurs engagements nationaux en matière de climat tous les cinq ans. La prochaine soumission est prévue pour l'année prochaine. Ces CDN servent de feuilles de route nationale pour l'action climatique en établissant des objectifs de réduction des émissions des GES sur des périodes de dix ans. À ce jour, les progrès en matiere de transition bas-carbone est principalement dû aux efforts de l'industrie en réponse aux objectifs gouvernementaux, qui a permis d'accélérer le déploiement des technologies et de réduire leurs coûts. L'industrie reconnaît l'opportunité que représente la prochaine série de CDN et appelle les gouvernements à prioriser l'élaboration de CDN ambitieuses qui apporteront davantage de certitudes, catalyseront les investissements et accéléreront le déploiement de ces technologies.

Troisième série de CDN prévue pour 2025

Les émissions mondiales de GES ont atteint des niveaux records (~59 GtCO2e),1 et continuent de croitre. S'ils sont pleinement atteints, les objectifs des CDN actuelles, fixés en 2020/21, ne devraient permettre de réduire les émissions que d'environ 6 GtCO2e par an d'ici à 2035, insuffisants par rapport aux ~23-30 GtCO2e requis d'ici à 2035 pour une trajectoire 1.5°C.

PUBLICITÉ

Selon l'ETC, si les gouvernements tiennent compte de leurs engagements nationaux et de la COP28, ainsi que du rapide progrès des technologies bas-carbone dans la prochaine série de CDN, le niveau d'ambition globale pourrait presque tripler. Cela permettrait la réduction d'environ 18 GtCO2e d'émissions par an en 2035, en ligne avec une trajectoire limitant le réchauffement global à 2°C.

Des progrès rapides sont déjà en cours. De nombreuses technologies bas-carbone ont déjà atteint un point de bascule qui rend leur développement dorénavant inévitable, accompagnées de politiques nationales fortes qui soutiennent l'accélération de leur fabrication et de leur déploiement. dans le monde. Par exemple, le solaire et l'éolien répondent désormais à plus de 90% de la croissance de la demande mondiale d'électricité. Les véhicules électriques représentent désormais 18 % des ventes mondiales de véhicules légers, et jusqu'à 20% et 40% des ventes en Europe et en Chine respectivement. Les technologies et les politiques nécessaires à la décarbonation de l'industrie lourde et des transports longue distance sont en passe d'être commercialisées.

En outre, lors de la COP28, près de 200 pays se sont engagés à tripler la capacité installee d'énergies renouvelables, à doubler le rythme d'amélioration de l'efficacité énergétique d'ici à 2030 et à la réduction de la part des combustibles fossiles dans le système énergétique.

"L'industrie a rapidement intensifié la fabrication et le déploiement de technologies bas-carbones grâce au soutien et aux engagements politiques existants. Une plus grande ambition dans la prochaine série de CDN lors de la COP30 pourrait renforcer et accélérer cette boucle rétroactive positive. La collaboration entre l'industrie et les gouvernements pour mettre en place des plans mesurables, réalisables et investissables est essentielle pour stimuler l'action climatique". Adair Turner, président de la Commission sur la transition énergétique.

Les engagements existants et les progrès inhérents offrent une marge de manœuvre pour un renforcement majeur des CDN, mais aller au-delà de 2°C pour aligner les objectifs des CDN sur une trajectoire 1.5°C-compatible nécessitera davantage de mesures. Des progrès plus rapides seront nécessaires pour mettre fin à la déforestation, éliminer rapidement le charbon du système électrique et accélérer la mise en œuvre de projets dans les secteurs de l'industrie lourde et des transports longue distance.

"Les prochaines contributions déterminées au niveau national – les CDN 3.0 – sont attendues à partir du début de l'année prochaine et figureront parmi les documents de politique climatique les plus importants produits au cours de ce siècle. C'est à chaque pays de décider de sa CDN – après tout, ces contributions sont déterminées au niveau national, et il n'y a donc pas de solution unique. Un nouveau rapport de la Commission sur la Transition Energétique publié lundi souligne que ces plans peuvent servir de puissants relais pour propulser les économies et les sociétés des pays en avant." Simon Stiell, Secrétaire exécutif d'ONU Climat

Les "CDN 3.0" doivent contribuer à traduire l'ambition climatique en action

Une plus grande ambition de la part des gouvernements et de l'industrie est nécessaire pour stimuler le déploiement des technologies bas-carbones, mais a elle seule l'ambition ne permettra pas d'atteindre ces objectifs. L'ETC recommande que les "CDN 3.0" définissent :

  • des feuilles de route claires et détaillées pour la mise en œuvre rapide de l'action climatique, soutenue par des politiques nationales fortes (par exemple, des objectifs quantitatifs pour la capacité installée d'énergies renouvelables, des dates d'interdiction de vente de véhicules à moteur à essence ou diesel).

  • des objectifs mesurables, compréhensifs (couvrant tous les secteurs et tous les GES) et granulaires pour les réductions d'émissions.

  • des plans investissables, en particulier pour les pays émergents, indiquant clairement les investissements et les internationaux requis pour atteindre les objectifs fixés.

"Nous saluons les recommandations de l'ETC pour les CDN 3.0 et exhortons les gouvernements à s'engager avec le secteur privé pour informer le développement de feuilles de route politiques et de strategies d'investissement dans le cadre de leurs CDN. Si nous voulons atteindre les objectifs de la prochaine série de CDN, les PDGs et les ministres devront adopter de nouvelles formes de résolution de problèmes entre le secteur public et le secteur privé afin de faire progresser les transformations sectorielles." Peter Bakker, président-directeur général du WBCSD.

Les priorités varieront d'un pays à l'autre, mais le brief de l'ETC souligne que pour tous les pays, un changement radical d'ambition est possible quel que soit leur niveau d'ambition existant, de mise en œuvre et de financement. Soutenir les CDN par des plans de transition détaillés peut débloquer les investissements et les actions industrielles nécessaires pour atteindre ces objectifs.

"Il est possible de tripler l'ambition dans les prochains CDN si les gouvernements reflètent les progrès technologiques réalisés dans la transition énergétique à ce jour et les engagements qu'ils ont pris. Cela nous rapprocherait considérablement de l'objectif de l'Accord de Paris. Mais pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, l'ambition doit être encore plus élevée. Cela nécessiterait un arrêt immédiat de la déforestation, une élimination rapide du charbon à l'échelle mondiale et une accélération des progrès dans l'industrie lourde et les transports." Ita Kettleborough, directrice de l'Energy Transitions Commission.

Credible Contributions : Bolder Plans for Higher Climate Ambition in the Next Round of NDCs a été élaboré en collaboration avec les membres de l'ETC issus de l'industrie, des institutions financières, de et de la défense de l'environnement. L'ETC est une coalition mondiale de dirigeants du secteur de l'énergie qui se sont engagés à zéro émissions nettes d'ici le milieu du siècle. Parmi ses membres figurent Arup, bp, HSBC, Iberdrola, National Grid, Octopus Energy, Petronas, Shell, SSE, Rabobank, Vattenfall, We Mean Business et l'Institut des ressources mondiales.

Télécharger le rapport : https://www.energy-transitions.org/publications/credible-contributions-bolder-plans-for-ndcs/ [Le lien sera en ligne à partir de 00:01 (BST) le 10 juin 2024].

Energy Transitions Commission says countries can triple climate ambition by COP30
Energy Transitions Commission says countries can triple climate ambition by COP30

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/2433272/NDC_Energy_Transitions_Commission.jpg

 

Notes aux rédacteurs

Cette note s'appuie sur les travaux antérieurs de l'ETC sur l'analyse liée à la COP, notamment Keeping 1.5 Alive (2021) et Degree of Urgency (2022).

Le présent rapport a été élaboré après une large consultation des membres de l'ETC et constitue un point de vue collectif de la Commission sur la transition énergétique. Toutefois, il ne faut pas en déduire que les membres sont d'accord avec toutes les conclusions ou recommandations.

Pour de plus amples informations sur le CTE, veuillez consulter le site : https://www.energy-transitions.org

1 Avec une hypothèse de 28 tonnes de CO2e par tonne de méthane.

Energy Transitions Commission Logo
Energy Transitions Commission Logo

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1935158/3740208/Energy_Transitions_Commission_Logo.jpg

 

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/la-commission-sur-la-transition-energetique-affirme-que-les-pays-peuvent-tripler-leur-ambition-climatique-dici-a-la-cop30-302167382.html