Marchés français ouverture 1 h 45 min
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 938,81
    +67,54 (+0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0580
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    22 044,86
    -184,66 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 632,38
    -591,13 (-2,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,51
    -10,28 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     

Commémorations du débarquement : un parc d'attractions fait débat

Alors qu'officiels et vétérans sont réunis à Bernières-sur-Mer, dans le Calvados, pour commémorer ce lundi 6 juin le 78e anniversaire du débarquement en Normandie, le projet du parc d'attractions "Hommage aux héros" cristallise les critiques. Annoncé en 2020 par Hervé Morin, le président de la région Normandie, ce parc doit être inauguré en 2024 à l'occasion des commémorations des 80 ans du débarquement du 6 juin 1944.

Problème : de nombreuses voix d'associations d'anciens combattants et d'acteurs locaux s'élèvent contre ce projet pour dénoncer une marchandisation du tourisme de mémoire. Initialement baptisé "D-Day Land", le projet a rapidement attiré les foudres des familles et des proches de vétérans américains, canadiens et britanniques qui s'opposent ouvertement à la création du parc, selon les informations du journal La Croix, ce lundi 6 juin.

Ces derniers refusent que "la mémoire de leurs morts" serve à "retenir un jour ou deux de plus" les touristes dans la région Normandie, comme l’avait affirmé Hervé Morin. "Accepter ce projet serait le signe que la valeur et la douleur des sacrifices auront été oubliées, que nos morts, réduits au rôle de figurants d’un spectacle, ne valent pas plus qu’un ticket d’entrée dans un parc à sensations", poursuivent-ils. De multiples comités d’opposition ont également été créés, redoutant une démarche purement mercantile. En outre, des collectifs de préservation de l’environnement critiquent eux la localisation du projet au cœur du parc naturel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk accuse Twitter de rétention d'informations et évoque un possible retrait de son offre
Sri Lanka : un ministre condamné à deux ans de prison avec sursis pour corruption
Christie's va proposer une première édition rare du livre "Harry Potter"
Variole du singe : l'OMS dresse un nouveau bilan à la hausse dans les pays non endémiques
Un internaute condamné à payer 1.800 euros à cause d'un avis sur Google

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles