Marchés français ouverture 7 h 6 min
  • Dow Jones

    33 852,53
    +3,07 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    10 983,78
    -65,72 (-0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    27 858,82
    -169,02 (-0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0339
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 204,68
    +906,74 (+5,24 %)
     
  • BTC-EUR

    16 289,95
    +535,93 (+3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,90
    +12,18 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    3 957,63
    -6,31 (-0,16 %)
     

Chute des dons du sang pour cause de crise économique et de pénurie de carburants

Sergey Pakulin / EyeEm / Getty Images

L'inquiétude grandit du côté de l’Établissement français du sang (EFS). Les réserves de dons ont fondu comme neige au soleil ces dernières semaines, plombées par la pénurie de carburant et la crise économique qui ont poussé les donneurs à annuler leurs rendez-vous, rapporte France 3. "Dans ces moments de baisse de fréquentation, l’EFS ne peut pas compter trop longtemps sur ses réserves, car les produits sanguins ont une durée de vie courte", déplore Hervé Meinrad, directeur de la collecte et de la production à l’EFS, avant de préciser qu'il faut "collecter 10.000 dons chaque jour" pour ne pas être en situation de tension.

Dans le Nord, la baisse de fréquentation a été particulièrement flagrante. "Il était prévu qu’on collecte 561 poches de sang la semaine du 3 octobre, à la maison du don de Lille, mais nous n’en avons prélevé que 469. Une différence énorme. Ça implique un manque de sang pour les urgences à terme, car nous n’avons plus que 10 jours de stock", s'inquiète Annick Remy, responsable du bassin lillois à l’EFS. Sur le plan national, les tensions sont de plus en plus palpables. Alors que les stocks devraient compter 100.000 poches d’hémoglobine, il n'y en aurait actuellement que 89.000.

Pour les responsables des centres de dons, la crise énergétique serait la cause principale de cette désertion. "C’est lié à la morosité ambiante, les problèmes économiques des ménages qui empêchent les gens de se rendre dans nos centres. Je comprends qu’ils préfèrent garder de l’essence (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une commune privée d'électricité pendant deux heures à cause… d'un écureuil
Il volait les colis dans les boîtes aux lettres avant de les revendre sur Vinted
Chiens, gorilles, abeilles et guêpes... Comment pensent les animaux qui nous entourent ?
Budget 2023 : trois milliards supplémentaires pour le ferroviaire, nouveau revers pour le gouvernement
Ce qui change au 1er novembre, cette start-up française qui agace Netflix et Apple… Le flash éco du jour