La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 667,79
    +1 463,73 (+3,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Christian Dior : Bon début d'année pour Christian Dior

Christian Dior SE
·6 min de lecture

Bon début d’année pour Christian Dior

Paris, le 13 avril 2021

Le groupe Christian Dior réalise au premier trimestre 2021 des ventes de 14 milliards d’euros, en hausse de 32 % par rapport à la même période de 2020. A périmètre et devises comparables, les ventes sont en hausse de 30 %. Le trimestre marque un retour à la croissance de l’activité après plusieurs trimestres en baisse au cours d’une année 2020 fortement perturbée par la pandémie mondiale. En comparaison avec le premier trimestre 2019, la croissance organique des ventes ressort à 8 %.

Toutes les activités contribuent à la bonne performance du Groupe, à l’exception de la Distribution sélective toujours pénalisée par la limitation des voyages internationaux. L’activité Mode & Maroquinerie, en particulier, réalise un excellent début d’année et atteint des niveaux records de ventes. Les Etats-Unis et l’Asie sont en forte croissance tandis que l’Europe reste en recul sous l’effet des fermetures de boutiques dans plusieurs pays et de l’arrêt du tourisme.

Par groupe d’activités, l’évolution des ventes est la suivante :

En millions d’euros

1er trimestre 2021

1er trimestre 2020

Variation
1er trim.

2021/2020
Publiée Organique*

Variation
1er trim. 2021/2019
Organique*

Vins & Spiritueux

1 510

1 175

+ 29 %

+ 36 %

+ 17 %

Mode & Maroquinerie

6 738

4 643

+ 45 %

+ 52 %

+ 37 %

Parfums & Cosmétiques

1 550

1 382

+ 12 %

+ 18 %

- 4 %

Montres & Joaillerie

1 883

792

+ 138 %

+ 35 %

+ 1 %

Distribution sélective

2 337

2 626

- 11 %

- 5 %

- 30 %

Autres activités et éliminations

(59)

(22)

-

-

-

Total

13 959

10 596

+ 32 %**

+ 30 %

+ 8 %

* à structure et taux de change comparables.
** l’effet de change est de -6 % et l’effet périmètre (lié entièrement à la consolidation pour la première fois dans les comptes de Tiffany & Co.) est de +8 %.

L’activité Vins & Spiritueux enregistre une croissance organique de 36 % de ses ventes au premier trimestre 2021 par rapport à la même période de 2020 et de 17 % par rapport à celle de 2019. Les volumes de champagne sont en augmentation de 22% par rapport au premier trimestre 2020, avec de bonnes performances en Europe et aux Etats-Unis. Le cognac Hennessy voit ses volumes progresser de 28 % par rapport à 2020. La Chine, qui est le premier marché à avoir été touché par la pandémie, connaît un net rebond. La demande aux Etats-Unis reste soutenue. En dépit d’un bon début d’année, l’incertitude demeure néanmoins dans un contexte volatil.

L’activité Mode & Maroquinerie réalise une croissance organique de 52 % de ses ventes au premier trimestre 2021 par rapport à la même période de 2020 et de 37 % par rapport à celle de 2019. Louis Vuitton, toujours porté par une forte créativité, accomplit une performance remarquable. L’élégance intemporelle du sac Capucines est mise en lumière et plusieurs innovations sont présentées à l’occasion des défilés. Au Japon, la boutique historique rénovée est inaugurée dans le quartier de Ginza à Tokyo. Christian Dior réalise un excellent début d’année. Le sac Lady Dior rencontre toujours un immense succès et les nouvelles lignes de prêt-à-porter connaissent un excellent accueil. Fendi dévoile les premières collections de prêt-à-porter de Kim Jones. Loro Piana présente ses nouvelles collections. Celine rencontre un grand succès avec les créations d’Hedi Slimane. Loewe poursuit le développement très réussi des lignes créées par J.W. Anderson. Marc Jacobs réalise une très bonne performance.

Dans les Parfums & Cosmétiques, la croissance organique des ventes s’établit à 18 % au premier trimestre 2021 par rapport à la même période de 2020. Les ventes sont en recul de
4 % à devises et périmètres comparables par rapport à la même période de 2019. Les grandes marques continuent de faire le choix de maintenir la sélectivité de leur distribution et de limiter les promotions. Elles bénéficient auprès des clientèles locales de la progression continue des ventes en ligne, permettant de compenser en partie l’effet de l’arrêt des voyages internationaux et de la fermeture de nombreux points de vente. Christian Dior confirme le succès en maquillage du nouveau Rouge Dior. Les parfums Dior, notamment Sauvage, Miss Dior et le nouveau J’Adore Infinissime, maintiennent leur dynamisme sur tous les marchés. Guerlain continue de bénéficier du succès de sa ligne de soin Abeille Royale. Chez Benefit, son nouveau mascara à l’effet allongeant rencontre un excellent accueil.

Le groupe d’activités Montres & Joaillerie enregistre au premier trimestre 2021 une croissance organique de 35 % de ses ventes par rapport à la même période de 2020 et de 1 % par rapport à celle de 2019. Le trimestre marque l’intégration pour la première fois de la Maison iconique de joaillerie Tiffany & Co., qui réalise un excellent début d’année. Plusieurs innovations sont dévoilées par ailleurs durant le trimestre, comme la ligne Serpenti Viper de Bvlgari, les nouvelles créations Joséphine de Chaumet ou encore la collection Pretty Woman de Fred. En horlogerie, TAG Heuer annonce une collaboration majeure avec Porsche et lance à cette occasion le chronographe TAG Heuer Carrera Porsche.

Dans la Distribution sélective, les ventes sont en recul de 5 % à devises et périmètres comparables au premier trimestre 2021 par rapport au premier trimestre 2020 et de 30 % par rapport à celui de 2019. Sephora réalise une bonne performance dans un environnement commercial qui reste pourtant pénalisé par des fermetures de boutiques dans plusieurs pays en Europe. Les ventes en ligne poursuivent de belles avancées partout dans le monde. DFS connaît encore un recul significatif de son activité dans la plupart des destinations en raison de l’absence de reprise des voyages internationaux.

Dans un contexte qui reste encore perturbé, le groupe Christian Dior dispose des meilleurs atouts pour s’appuyer en 2021 sur la reprise espérée et retrouver une dynamique de croissance pour l’ensemble de ses métiers. Le Groupe maintiendra une stratégie centrée sur le développement de ses marques, porté par une politique soutenue d’innovation et d’investissement ainsi que par une exigence permanente de qualité des produits et de leur distribution.
Le Groupe compte sur le talent et la motivation de ses équipes, la diversité de ses métiers et le bon équilibre géographique de ses ventes pour renforcer encore en 2021 son avance sur le marché mondial des produits de haute qualité.

Ce communiqué est disponible sur le site web www.dior-finance.com.

Ce communiqué contient des éléments à caractère prévisionnel qui traduisent des appréciations et des projections. Par nature, ces éléments sont soumis à divers et importants facteurs de risque, incertitudes et aléas, en particulier ceux décrits dans le Rapport annuel établi par la Société et accessible sur son site internet (www.dior-finance.com). Ils ne doivent donc pas être considérés comme une garantie de performance future, les résultats effectifs pouvant différer significativement de ceux présentés ou implicitement inclus dans ces données prévisionnelles. Celles-ci reflètent les perspectives de la Société à la date des présentes, étant précisé que Christian Dior ne s’engage en aucune manière à réviser ou mettre à jour ces projections. Ces dernières doivent être utilisées avec prudence et circonspection et la responsabilité de la Société et de ses Dirigeants ne pourra être engagée à cet égard sur quelque fondement que ce soit. Ce communiqué ne constitue pas une invitation à acheter ou à vendre des actions Christian Dior ou plus généralement à intervenir sur le titre Christian Dior.

Pièce jointe