Marchés français ouverture 5 h 29 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    26 729,61
    -319,86 (-1,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0532
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    19 300,59
    -530,95 (-2,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,53
    -9,53 (-2,12 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

La Chine s'estime "calomniée" par le discours de Blinken

Les relations entre la Chine et les États-Unis ne s'arrangent pas. La Chine s'est estimée calomniée vendredi par le discours du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, qui a jugé que Pékin posait "le risque le plus sérieux de remise en cause de l'ordre international". Le but de ce discours était "d'endiguer et de bloquer le développement de la Chine et de maintenir l'hégémonie et la puissance américaines", a estimé un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin.

Dans un discours très attendu sur la Chine, le secrétaire d'Etat de Joe Biden a estimé jeudi que Washington était engagé dans une vigoureuse compétition avec Pékin dans le but de préserver l'ordre mondial, mais a démenti toute volonté d'entrer dans une nouvelle "guerre froide". Ce discours a "répandu de fausses informations, exagéré la menace chinoise, il s'est ingéré dans les affaires intérieures de la Chine et a calomnié sa politique intérieure comme extérieure", a dénoncé M. Wang devant la presse.

"La Chine fait part de son fort mécontentement et de sa ferme opposition", a-t-il ajouté. L'intervention de M. Blinken a remis la Chine au centre des préoccupations géopolitiques des Etats-Unis, après plusieurs mois monopolisés par la guerre en Ukraine.

"La Chine est le seul pays qui a à la fois l'intention de remodeler l'ordre international et de plus en plus les moyens de le faire sur les plans économique, diplomatique, militaire et technologique", a affirmé le secrétaire d'Etat américain. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Chine bientôt à l’origine d’une nouvelle crise financière ?
La pénurie de main-d'œuvre menace le trafic aérien
Crise alimentaire : mis en cause, Poutine rejette la faute sur l'Europe et les Etats-Unis
Humoristes, gagnante de Koh Lanta… les surprenantes candidatures aux législatives 2022
Variole du singe : l'OMS alerte, les cas déjà détectés pourraient n'être que "le sommet de l'iceberg"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles