La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,0527
    +0,0119 (+1,15 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    16 075,77
    -238,55 (-1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,26
    -4,90 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2022 : 57,2 M€

Aurea
Aurea

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2022 : 57,2 M€

  • Ralentissement de la croissance au 3ème trimestre (+10%)
    dans un contexte économique et opérationnel plus tendu

  • Maintien des axes de développement

AUREA (Code ISIN : FR0000039232, Code Mnémo : AURE), l’un des premiers acteurs industriels européens dans la régénération des déchets, annonce ce jour son chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2022.

En millions d’euros

T3
2022

T3
2021

VAR

9 mois
2022

9 mois 2021

VAR

Métaux & Alliages

31,0

29,4

+5%

118,6

95,7

+24%

Produits dérivés du Pétrole

17,9

14,4

+24%

53,7

42,3

+27%

Caoutchouc & Développements

3,5

3,4

+1%

12,1

11,3

+7%

Chimie Pharma

4,9

4,6

+5%

14,9

13,5

+10%

TOTAL

57,2

51,9

+10%

199,3

162,8

+22%

Au 3ème trimestre 2022, le chiffre d’affaires du Groupe AUREA s’élève à 57,2 M€ en progression de +10% par rapport au 3ème trimestre de l’exercice 2021. Dans un contexte à la fois de reflux des cours des matières premières et de pénurie de certains consommables nécessaires aux cycles de production, la dynamique d’activité est logiquement moins forte au 3ème trimestre, notamment dans le pôle Métaux & Alliages.

En cumul sur les 9 premiers mois de l’exercice 2022, la croissance ressort à +22% par rapport à la même période en 2021.

Pôle Métaux et Alliages (+5%)

L’augmentation du chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2022 résulte en totalité de l’évolution des cours moyens des métaux par comparaison à la même période en 2021. Compte tenu de l’exposition significative au secteur automobile, les activités dans les alliages d’aluminium sont plus faibles durant ce trimestre tandis que les activités dans les alliages de cuivre démontrent une meilleure résistance, portées notamment par les secteurs du luxe, de la connectique et de la mobilité électrique. Les activités des poudres métalliques bénéficient de leur grande exposition aux marchés export et de la diversité de leurs clientèles industrielles.

Pôle Produits dérivés du Pétrole (+24%)

Le maintien des cours du pétrole à un niveau relativement élevé permet à l’ensemble des filiales du pôle d’afficher de bonnes performances. Les activités d’EPR sont demeurées très robustes, tant pour le traitement des déchets pétroliers que pour le traitement des eaux polluées. Le nouvel outil de traitement des filtres à huile et flexibles est également monté en puissance. Comme lors des trimestres précédents, les activités dans le PVC continuent de bénéficier d’une demande bien orientée dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics, malgré des tensions d’approvisionnements.

Les activités dans la régénération et la collecte des huiles moteur usagées ont dû faire face à une situation de marché difficile avec le démarrage de l’activité de l’éco-organisme créé dans le cadre de la mise en œuvre de la Responsabilité Elargie des Producteurs (R.E.P.). A la suite d’une procédure intentée par ECO HUILE, portant notamment sur le droit de la concurrence, la Société a bénéficié début août d’un jugement favorable du Tribunal Administratif de Paris. Dans ce contexte perturbé, l’activité est demeurée résiliente, nécessitant toutefois des moyens humains et financiers conséquents pour faire face à l’environnement réglementaire incertain.

Pôle Caoutchouc et Développements (+1%)

Du fait d’une base de comparaison élevée, le traitement des pneus usagés opéré par la filiale ROLL-GOM affiche une croissance modérée durant le 3ème trimestre. La Société a toutefois renforcé ses actions commerciales qui vont impacter positivement le carnet de commandes jusqu’à la fin de l’exercice 2022. Comme lors des trimestres précédents, malgré les résultats commerciaux obtenus, l’activité de META REGENERATION, spécialisée dans le traitement des déchets mercuriels, demeure freinée par les difficultés de recrutement. Enfin, TDA VALORISATION, spécialisée dans la collecte de déchets dans les garages, a poursuivi sa structuration et son développement commercial. Ce dernier est cependant ralenti par des retards de livraison de véhicules destinés à l’accroissement de sa flotte de collecte, qui devraient progressivement se résorber dans les prochains mois.

Pôle Chimie Pharma (+5%)

FLAUREA CHEMICALS a bénéficié au 3ème trimestre d’une demande particulièrement soutenue dans les poudres de cadmium. En ce qui concerne le chlorure de zinc, la Société a dû faire face à des difficultés d’approvisionnement, notamment en acide chlorhydrique, ingrédient indispensable à ses fabrications. De son côté, SARGON a achevé son repositionnement commercial et continue de tirer parti d’un environnement favorable sur le marché des solvants régénérés. Les travaux d’installation d’une nouvelle colonne de distillation sont en cours et devraient permettre à la Société d’augmenter significativement son activité dans le courant de l’année 2023.

Situation financière du Groupe

Au 30 septembre 2022, le Groupe AUREA dispose d’un montant de trésorerie brut confortable et d’un endettement financier net maîtrisé. Le Groupe bénéficie d’une situation financière robuste pour poursuivre ses investissements et pour affronter un environnement macro-économique fortement perturbé, avec notamment une augmentation très significative des taux d’intérêt durant les derniers mois.

Perspectives de l’exercice 2022

Dans un environnement plus incertain, AUREA reste concentré sur :

  • la gestion des hausses des coûts énergétiques (gaz, électricité) subies par plusieurs des activités en 2022 et la préparation des budgets énergétiques de 2023 ;

  • les actions en termes de recrutement, de rajeunissement et de formation des collaborateurs, en particulier, ceux disposant de fortes compétences industrielles. La qualité des équipes est un véritable atout que le Groupe doit maintenir afin de continuer à assurer des prestations de grande fiabilité.

La visibilité sur les carnets de commandes est actuellement réduite tant pour la fin de l’exercice 2022 que pour le début de l’exercice 2023, en particulier dans le pôle Métaux & Alliages dépendant de l’industrie automobile. Dans ce contexte, le Groupe s’emploie à préserver ses marges tout en étant en mesure de proposer des offres compétitives à ses clients.

Prochain rendez-vous : Chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2022, le 7 février 2023 après bourse

À propos d’AUREA

Parmi les premiers acteurs industriels en Europe spécialistes de la régénération des déchets, AUREA s’inscrit au cœur de l’économie circulaire. Depuis près de 20 ans, le Groupe régénère des déchets de tous types afin qu’ils soient réutilisés comme des matières premières renouvelées. N°1 français de la fabrication d’alliages d’aluminium, leader mondial du traitement de cadmium, top 3 mondial du traitement du cuivre par atomisation, top 3 français dans les alliages cuivreux, 1er fabricant de chlorure de zinc en Europe, N°1 européen pour la fabrication de roues à bandages à partir de pneus usagés, leader européen de la régénération des huiles noires moteur, N°1 du traitement des déchets mercuriels en France, AUREA se distingue par ses positions de premier plan en France et en Europe. Le Groupe est coté sur le marché d’Euronext Paris compartiment C (FR0000039232, AURE). Pour toute information complémentaire : www.aurea-france.com.

Contacts

 

 

 

 

 

AUREA

ACTUS finance & communication

TSAF – GROUPE VIEL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01 53 83 85 45
contact@aurea-france.com

Corinne Puissant
01 53 67 36 77
cpuissant@actus.fr
Manon Clairet
Relations Presse
01 53 67 36 73
mclairet@actus.fr

Camille Trémeau
01 40 74 15 45
camille.tremeau@tsaf-paris.com

 

 

Pièce jointe