Marchés français ouverture 6 h 38 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 588,13
    +622,12 (+2,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,2096
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    38 238,59
    -535,66 (-1,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    922,52
    -10,61 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

« Un changement urgent est nécessaire » : des actionnaires de Danone se rebiffent

Par Beatrice Parrino
·1 min de lecture
Les critiques publiques se multiplient ces derniers mois contre Danone et son PDG Emmanuel Faber. 
Les critiques publiques se multiplient ces derniers mois contre Danone et son PDG Emmanuel Faber.

Emmanuel Faber est à nouveau sous pression des investisseurs. L'américain Artisan Partners, troisième actionnaire de Danone, détenteur de plus de 3 % du capital (1,6 milliard de dollars en actions), a rendu public, jeudi 11 février, un courrier adressé à l'un des administrateurs de l'entreprise, Gilles Schnepp, qui préside le comité « Stratégie et Transformation » au sein du board. « Un changement urgent est nécessaire pour éviter un dommage permanent aux marques emblématiques du groupe et à sa position de marché », est-il écrit. Ces investisseurs réclament la scission des fonctions de président et directeur général, occupées par le seul Emmanuel Faber. Ils souhaitent aussi que les administrateurs issus de l'ère Franck Riboud, le prédécesseur de Faber, quittent le conseil de l'entreprise.

Le patron de Danone a déjà fait l'objet de critiques d'investisseurs ces derniers mois. Parmi eux, Bluebell Capital. Dans un courrier envoyé aux administrateurs en novembre dernier, et révélé en janvier, ce fonds activiste réclamait également un changement de gouvernance avec le départ d'Emmanuel Faber et la dissociation des fonctions de président et de directeur général. Interrogé sur à ce sujet, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, qui s'était dit opposé il y a quelques semaines au rachat de Carrefour par Couche-Tard au nom de la souveraineté alimentaire, s'est déclaré « vigilant » sur la situation chez Danone.

À LIRE AUSSI#BalanceTaStartUp : comment se défendre face [...] Lire la suite