Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 573,21
    -123,68 (-0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 482,25
    +14,15 (+0,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

"C'est des emmerdes" : Michel Sardou se sépare de son manoir en Normandie

PIXABAY

C’était une échappatoire, une résidence où se rendre quand il en avait marre de Paris. Michel Sardou vient de vendre sa somptueuse maison normande, à Vauville, près de Deauville (Calvados). Le chanteur et son épouse avaient acheté ce bien immobilier il y a quinze ans et envisageaient même de s'y installer définitivement, selon le journal Le Pays d'Auge. "Cela va devenir ma résidence principale quand j'aurai fini ma tournée en 2024", avait-il déclaré dans les colonnes du journal local en décembre dernier. Depuis l'achat du manoir de la Haulle, Michel Sardou était même devenu éleveur de chevaux de course, spécialité de la région.

Mais en laissant une partie de ses équidés dans un haras voisin, l'interprète du "Lac du Connemara" s'est retrouvé pris en étau. Le haras du Quesnay, appartenant à la famille Head et créé par Alec Head, va être vendu. Les enfants de ce dernier en ont décidé ainsi. "Alec était mon ami. Maintenant, je ne saurais plus où mettre mes chevaux. J’étais chez moi au Quesnay, je faisais ce que je voulais, j’allais, je venais… C’est un peu triste que ce soit terminé", regrette désormais Michel Sardou. Le chanteur avait acheté ce manoir pour faire plaisir à son épouse, ayant grandi en Normandie. "Mais il est très grand et c'est des emmerdes", a-t-il en outre déploré.

Depuis l'achat de cette propriété, les Sardou étaient considérés comme de vrais locaux, inscrits sur les listes électorales. Même la maire de la commune s'attriste de cette vente. "Je suis très triste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette île privée bretonne est à vendre
Crédit immobilier : puis-je dépasser le taux d’endettement de 35% ?
Logement : les départements où la rénovation énergétique est une vraie galère
Impôts : les questions importantes à se poser quand vous déclarez vos revenus fonciers
Mon voisin dépose une déclaration de travaux, comment m’y opposer ?