Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 147,46
    +12,70 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    2 338,00
    -31,00 (-1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 485,88
    -1 096,43 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 337,89
    -22,44 (-1,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,57
    -0,72 (-0,89 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 714,79
    -6,80 (-0,04 %)
     
  • S&P 500

    5 468,39
    -4,78 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2639
    -0,0021 (-0,17 %)
     

Cdiscount : la filiale de Casino n’intéresse plus du tout Fnac Darty

Kévin Comte / Capital

Le mariage n’aura pas lieu. Fnac Darty ne souhaite plus s'associer à Cdiscount. Il y a deux ans, l’entreprise avait proposé une offre de 500 millions d'euros pour l'acquisition de la filiale du groupe Casino, qui envisageait à l'époque une introduction en Bourse, rappelle BFM TV, le 27 octobre 2023. Cependant, le PDG de Casino, Jean-Charles Naouri, avait refusé cette offre, affirmant attendre le double de cette somme. En avril dernier, Enrique Martinez, le directeur général de Fnac Darty, avait déclaré que l'idée d'un tel rapprochement n'était pas d'actualité.

Les circonstances semblaient avoir évolué avec l'entrée en jeu de Daniel Kretinsky, premier actionnaire de Fnac Darty avec une participation de 25 %, qui avait récemment pris le contrôle du groupe Casino. Cependant, dans l'entourage de l'homme d'affaires tchèque, la prudence était de mise. Il semblait ne pas avoir encore examiné sérieusement la question du mariage entre Fnac Darty et Cdiscount, préférant attendre de prendre pleinement le contrôle du groupe Casino en mars prochain. Cette attitude suscitait des interrogations quant à un éventuel désaccord entre la direction de Fnac Darty et son actionnaire majeur. Cependant, le contexte semblait évoluer rapidement, et aujourd'hui, l'enseigne Fnac Darty se concentre davantage sur l'avenir de son autre grand actionnaire, l'allemand Ceconomy.

Les années précédentes ont vu émerger de nombreuses hypothèses quant à l'avenir de cette relation, y compris des rachats potentiels et des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après le train et les cinés, les punaises de lit à l’assaut de La Défense ?
Après le train et les cinés, les punaises de lit à l’assaut de La Défense ?
Planification écologique : où en est le projet du gouvernement ?
Planification écologique : où en est le projet du gouvernement ?
Meta : son nouveau réseau social Threads compte déjà près de 100 millions d’utilisateurs