Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 107,23
    +456,96 (+0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 348,08
    -12,25 (-0,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Casino et Teract annoncent leur volonté de rapprochement

Ricochet64/Adobe Stock

Une alliance pour favoriser les fruits et légumes en circuit court se concrétise : Casino, propriétaire endetté d'enseignes connues comme Monoprix et le holding Teract porté par des coopératives agricoles ont annoncé jeudi leur volonté de rapprochement. Les deux entreprises ont signé un "accord d'exclusivité" dans l'objectif de "conclure un accord engageant afin de créer le leader français de la distribution responsable et durable", selon un communiqué, après la confirmation début février de "discussions exploratoires" à ce sujet.

Les deux sociétés veulent créer deux entités distinctes, l'une contrôlée par Casino et l'autre par l'union de 188 coopératives agricoles InVivo, principal actionnaire de Teract et mastodonte de l'agro-industrie en Europe. La première "regrouperait les activités de distribution en France", avec les plus de 9.100 magasins du groupe Casino et "l'expertise dans l'exploitation des jardineries, animaleries et l'alimentaire" de Teract, qui possède aussi les boulangeries Louise, les enseignes Frais d'Ici et Bio&Co et les jardineries Gamm Vert et Jardiland. Le deuxième produit, nommé "Teract Ferme France" sera en charge de l'approvisionnement en agricoles et "bénéficiera" de ses liens avec InVivo.

Le nouvel ensemble compte levier des fonds propres "supplémentaires" de "l'ordre de 500 millions d'euros", "des discussions avec un certain nombre d'investisseurs" étant déjà en cours, selon Casino et Teract. Le rapprochement nécessite notamment "la mise en place des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Go Sport : Intersport va faire une offre de reprise
Thierry Casasnovas : garde à vue pour le gourou du crudivorisme et star de YouTube
Société d'économie mixte (SEM) : définition et activités
Temu, l’appli chinoise de "shopatainment" qui fait un carton arrive en France
CAC 40 : la Bourse plombée par la clôture rouge vif de Wall Street, les banques inquiètent