Marchés français ouverture 4 h 40 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 146,37
    -185,57 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1693
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    24 540,26
    -46,34 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    11 519,59
    -29,60 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,00
    +21,32 (+8,79 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Carte bancaire : pourquoi votre ado ne peut (peut-être) pas payer avec son iPhone

Vincent MIGNOT
·1 min de lecture

12 ans : c’est l’âge minimum en France pour bénéficier d’une carte bancaire de paiement et de retrait. À cet âge, il s’agit évidemment de cartes à autorisation systématique, sans découvert possible, délivrées uniquement avec l’autorisation des parents, qui disposent d’un droit de regard sur son utilisation. Il n’empêche : le marché des comptes pour ados ne cesse de se développer. On y retrouve certaines banques traditionnelles bien sûr, mais aussi des banques 100% numériques (Boursorama Kador, Revolut Junior, Nickel) et des petits nouveaux : Kard, Xaalys, PixPay, Vybe…

À consulter : Compte pour ados : 7 offres comparées

Une conséquence du RGPD

Parmi les cartes distribuées par ces acteurs, quelques-unes apportent un petit plus : elles sont compatibles avec Apple Pay, le service de paiement mobile embarqué sur les iPhones. Au moment où paraît cet article, c’est le cas de deux d’entre elles : Boursorama Kador et de PixPay.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Plan d'épargne retraite : un an après, le succès est-il au rendez-vous ?
- Placement jusqu'à 7% : ce produit poussé par le gouvernement est-il fait pour vous ?
- Assurance santé pour les animaux : les chiens mieux protégés que les chats