La bourse est fermée

Carrefour veut inciter ses clients à passer au réemploi des contenants en verre

Photoagriculture/Adobe Stock

Carrefour a de la suite dans les idées. Après une première expérimentation dans quatre magasins bretons en fin d'année dernière, l’enseigne se lance un "défi zéro déchet". Ainsi, comme l'a repéré le spécialiste de la grande distribution, Olivier Dauvers, un Carrefour Market de Châtillon-Montrouge, à côté de Paris, incite les consommateurs à rapporter leurs contenants en verre. "Mieux que le recyclage, passez au réemploi", fait valoir le géant de la grande distribution. Le but est simple : après avoir consommé un produit en verre, il suffit de le rincer et de le rapporter dans la borne placée à l'entrée du magasin. En échange, le client reçoit cinq centimes.

Par la suite, les contenants récupérés ne sont pas recyclés (car il s'agit d'une étape énergivore), mais lavés et réemployés. Seuls les produits de marque Carrefour sont concernés pour le moment. Pour Carrefour, le réemploi permettrait d'éviter la production de 500.000 tonnes de déchets par an dans le pays. Et surtout, laver et réutiliser un contenant en verre permet une diminution de "79 % d'émissions de gaz à effet de serre".

Fin novembre, Capital rapportait déjà la première initiative du groupe d'Alexandre Bompard grâce au soutien du groupe Pont de Bois. Dans quatre magasins bretons, il suffisait aux clients d'accéder au rayon "Rapportez-moi". Après avoir acheté les bouteilles et consommé leur contenu, il faut les rapporter au même endroit et les placer dans un automate "Collecteur de bouteilles consignées" (ou à l'accueil). (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nintendo Switch OLED : cette version de la console à -28% chez Amazon devient viral
Intermarché : rappel de chipolatas à cause du risque de salmonelles
Gap France : le tribunal décide de placer l'enseigne de Michel Ohayon en redressement judiciaire
Lidl : faute d'accord avec les fournisseurs, des produits pourraient disparaître des rayons
Démarchage téléphonique : voici les règles qui vous changeront la vie au 1er mars