Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 925,30
    -173,36 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 322,06
    -38,27 (-2,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,68 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,53 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,78 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Carrefour et U : attention à cet indispensable de l’apéro rappelé en masse

Carlo Prearo / istockphoto

On ne compte plus les procédures de rappels de produits alimentaires qui ne respectent pas les normes sanitaires en vigueur. Fromages, charcuteries, viandes, confiseries… Depuis le début de l’année, de nombreux aliments de plusieurs marques et enseignes ont été retirés de la vente, notamment en raison de la présence d’oxyde d’éthylène, de la bactérie Listeria ou bien même de salmonelle. Cette fois, c'est un indispensable de l'apéro vendu dans toute la France chez Carrefour et U qui fait l'objet d'un rappel : du préfou.

Les enseignes demandent à leurs clients de ne pas consommer les produits mis en cause et de les rapporter en point de vente pour se faire rembourser. Soyez vigilants.

Selon le site rappel.conso.gouv.fr, du préfou de la marque LILY TOQUES vendus par les distributeur U et Carrefour, présenteraient des risques de contamination à l'Escherichia coli. Voici les références du produit rappelé afin de le reconnaître :

Les Escherichia coli peuvent entraîner dans la semaine qui suit la consommation de produits contaminés, des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements, accompagnés ou non de fièvre. Ces symptômes peuvent être suivis (5 à 8 % des cas) de complications rénales sévères, principalement chez les enfants.

PUBLICITÉ

Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation ainsi que le lieu et la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite