La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    29 088,81
    -136,80 (-0,47 %)
     
  • EUR/USD

    0,9775
    -0,0044 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 679,30
    +10,70 (+0,64 %)
     
  • BTC-EUR

    20 137,60
    +258,54 (+1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    449,39
    +5,96 (+1,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,64 (-0,79 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 765,32
    +27,81 (+0,26 %)
     
  • S&P 500

    3 635,72
    -4,75 (-0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1110
    -0,0013 (-0,12 %)
     

Carburants : les prix à la pompe baissent encore

La baisse des prix à la pompe se poursuit en cette troisième semaine du mois d’août. Cela fait désormais près de deux mois que les tarifs diminuent après être montés en flèche.

D’après les ministères de la Transition écologique et celui de la Transition énergétique, les prix des carburants continuent à baisser et c’est le cas depuis près de deux mois, selon des chiffres publiés mardi 16 août. Pour ce qui est du gazole, le prix s’est établi à 1,79 euro de moyenne, soit quasiment 4,9 centimes de moins par rapport à la semaine précédente. Pour le prix de l’essence, SP95-E10, le montant est à 1,73 euro soit une diminution de 5,8 centimes en une semaine. Pour rappel, les prix à la pompe avaient dépassé les 2 euros par litre en mars et en juin. Cette diminution des montants des carburants trouve sa source dans la baisse importante des tarifs du baril de pétrole Brent. Après avoir atteint des sommes astronomiques, comme 127 dollars le baril lors de la 22e semaine de l’année, le Brent connaît une forte diminution ces dernières semaines, ce qui joue sur les prix des carburants. Désormais, sa valeur s’est établie à 103 dollars le baril. Si les prix du baril baissent, c’est à cause d’une diminution significative de la consommation provoquée par les craintes de récession dans les pays occidentaux et par le Covid en Chine.

Les prix continuent de baisser et bonne nouvelle pour les usagers cela devrait continuer à être le cas. Un expert des matières premières estime qu'il "y a peu de chances d’un rebond à court terme". La baisse des tarifs du gazole et de l’essence pourrait donc se poursuivre. La marge brute de raffinage connait elle aussi une forte baisse. Elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Le classement des pays où le carburant est le moins cher au monde

Automobilistes, attention : une ville sanctionne désormais ceux qui laissent tourner le moteur à l’arrêt
Michelin commercialise un modèle de pneu pour voitures électriques, dérivé de la F1
Lavage automobile : les interdictions s'étendent, mais beaucoup de stations restent ouvertes
Attention à la nouvelle arnaque au pneu crevé
"Votre SUV tue" : un collectif dégonfle les pneus de plusieurs véhicules