Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 738,44
    +1 342,74 (+2,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 505,62
    +21,43 (+1,44 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

CARBIOS pose la première pierre de son usine de biorecyclage du PET, une première mondiale, avec ses partenaires

Carbios
Carbios

Moment inaugural pour la pose de la première pierre de l'usine de biorecyclage de CARBIOS

(de gauche à droite) : Emmanuel Ladent, CEO de CARBIOS ; Hamdi TOUDMA, Maire de Longlaville ; Françoise SOULIMAN, Préfet de Meurthe-et-Moselle ; Richard-Daniel BOISSON, Sous-préfet Val-de-Briey ; Chaynesse KHIROUNI, Présidente du Conseil départemental Meurthe-et-Moselle ; Mathieu Brandibat, Conseiller Matériaux Critiques et Durables SGPI ; Véronique GUILLOTIN, Sénatrice et Conseillère Régionale ; Philippe Pouletty, Président du Conseiller d’Administration de CARBIOS ; Serge de CARLI, Président de l’Agglomération de Longwy ; Martine ETIENNE, Députée

CARBIOS et des représentants des collectivités locales, marques partenaires et partenaires industriels célèbrent la pose de la première pierre de la première usine au monde de biorecyclage du PET

CARBIOS et des représentants des collectivités locales, marques partenaires et partenaires industriels célèbrent la pose de la première pierre de la première usine au monde de biorecyclage du PET
CARBIOS et des représentants des collectivités locales, marques partenaires et partenaires industriels célèbrent la pose de la première pierre de la première usine au monde de biorecyclage du PET

Plus de 200 invités étaient présents pour célébrer la pose de la première pierre de l'usine de biorecyclage de CARBIOS: représentants des institutions, marques partenaires et partenaires industriels

Plus de 200 invités étaient présents pour célébrer la pose de la première pierre de l'usine de biorecyclage de CARBIOS: représentants des institutions, marques partenaires et partenaires industriels
Plus de 200 invités étaient présents pour célébrer la pose de la première pierre de l'usine de biorecyclage de CARBIOS: représentants des institutions, marques partenaires et partenaires industriels

France2030

France2030
France2030

La Région Grand Est

La Région Grand Est
La Région Grand Est

CARBIOS pose la première pierre de son usine de biorecyclage du PET, une première mondiale, avec ses partenaires

  • Cette première usine de CARBIOS est aussi une première mondiale utilisant la technologie révolutionnaire de dépolymérisation enzymatique, marquant une avancée majeure dans la transition vers une économie circulaire des plastiques et textiles

  • Plus de 200 invités étaient présents pour marquer cet événement important : représentants des institutions, marques partenaires et partenaires industriels

  • L’usine aura une capacité de 50kt/an de déchets préparés quand elle fonctionnera à plein régime

PUBLICITÉ

Longlaville (France), le jeudi 25 avril 2024 (19h30 CET). CARBIOS, (Euronext Growth Paris : ALCRB), pionnière dans le développement et l'industrialisation de technologies biologiques pour réinventer le cycle de vie des plastiques et des textiles, a aujourd’hui inauguré la première usine de biorecyclage du PET au monde en présence des représentants des collectivités locales, marques partenaires et partenaires industriels qui font partie de l’écosystème de CARBIOS. Située à Longlaville, en Région Grand-Est, la première usine commerciale de CARBIOS jouera un rôle clé dans la lutte contre la amloi plastique, offrant à l'échelle industrielle une solution de dépolymérisation enzymatique des déchets PET afin d'accélérer une économie circulaire pour le plastique et les textiles. L’usine aura une capacité de 50kt/an de déchets préparés quand elle fonctionnera à plein régime. La progression des travaux est conforme au planning et des quantités significatives seront livrées aux clients en 2026.

Le PET, deuxième plastique le plus utilisé au monde, est actuellement majoritairement fabriqué à partir de pétrole. Grâce à la technologie de biorecyclage enzymatique développée par CARBIOS, le PET ne sera plus issu de l'exploitation pétrolière, mais de ses propres déchets. Cette avancée technologique ouvre de nouvelles voies de recyclage pour des produits telles que les barquettes multicouches, colorées et opaques provenant des déchets d'emballage et des déchets textiles de polyester jusqu'ici peu ou pas recyclés, leur conférant ainsi une valeur économique. En outre, cette avancée positionne la France comme un pionnier de l'innovation verte, contribuant à sa reindustrialisation et à son leadership dans la transition vers une économie durable.

Dans un post publié sur son compte LinkedIn le 24 avril 2024, Emmanuel Macron, Président de la République Française, a dit : « Une révolution technologique se concrétise demain avec la pose de la première pierre de l'usine CARBIOS à Longlaville : première filière de biorecyclage au monde. Fierté française ! Transition écologique et croissance, fabriqué en France et innovation vont de pair. »

Christophe Béchu, Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : « Alors que les Etats sont en plein négociation à Ottowa pour un traité international contre la pollution plastique, la pose de cette première pierre de l'usine de biorecyclage de CARBIOS revêt une signification particulière. Elle illustre la force de l'engagement de la France en faveur de la transition écologique et témoigne de la capacité à transformer les défis en opportunités pour un avenir plus durable. Cette usine, une première mondiale, incarne l’innovation française à répondre aux défis environnementaux complexes, offrant ainsi une solution durable pour un avenir où les déchets plastiques et textiles seront transformés en ressources précieuses d'une économie véritablement circulaire. »

Roland Lescure, Ministre Délégué chargé de l’Industrie : « Cette inauguration est emblématique de la révolution industrielle verte que nous mettons en œuvre depuis un an : c'est une technologie française, durable, innovante et créatrice d'emplois. Elle est aussi emblématique de la méthode que j'applique avec l'ensemble des filières industrielles : l'écologie du contrat. Avec le soutien financier et administratif de l'Etat, la nouvelle usine de CARBIOS à Longlaville permettra de lever un verrou technologique majeur dans le développement de la filière du recyclage textile en France. »

Franck Leroy, Président de la Région Grand-Est : « Je suis fier de soutenir le déploiement de la première usine mondiale dédiée au biorecyclage du PET. CARBIOS illustre parfaitement notre vision d'une réindustrialisation moderne et responsable, plaçant le Grand Est au cœur de la transition écologique. Cette innovation décisive dans la lutte contre la pollution plastique permettra également de créer 150 emplois sur le territoire de Longlaville. »

Emmanuel Ladent, Directeur Général de CARBIOS : « Chez CARBIOS, nous avons transformé une vision en réalité avec l'inauguration de la première usine de biorecyclage du PET au monde. Notre technologie révolutionnaire de dépolymérisation enzymatique marque le début d'une nouvelle ère dans le recyclage des plastiques, passant de la dépendance au pétrole à une économie circulaire alimentée par les déchets de PET eux-mêmes. CARBIOS poursuit sa mission en collaborant avec des partenaires stratégiques à travers le monde et en se lançant dans une phase commerciale et internationale prometteuse.  Je tiens à remercier nos marques partenaires et partenaires industriels présents, particulièrement L’Oréal Groupe, L’Occitane en Provence, PUMA, Suntory Beverage & Food Europe, Salomon, On, CITEO et Novonesis pour leur contribution au succès de cet événement historique. »

Philippe Pouletty, Fondateur et Président du Conseil d’Administration de CARBIOS : « Nous pouvons contribuer à sauver la planète grâce à la science, à des équipes passionnées, à des moyens financiers, privés et publics, à la mesure des enjeux industriels et commerciaux, et à des partenaires fidèles. Cette première pierre de l’usine de Longlaville marque le début de notre déploiement industriel et commercial pour faire de CARBIOS ces prochaines années un leader mondial du recyclage des plastiques. »

Antoine Vanlaeys, Directeur Général des Opérations, L’Oréal Groupe : « Nous sommes très heureux d’être le partenaire historique de CARBIOS : une aventure débutée il y a près de sept ans avec la cocréation d’un consortium visant à industrialiser le biorecyclage du plastique, puis en participant en 2019 à l’augmentation de capital réalisée par CARBIOS au travers de notre fonds de capital-investissement BOLD, Business Opportunities for L’Oréal Development. La pose de la première pierre de l’usine de biorecyclage de PET de CARBIOS est une nouvelle étape clé. Elle confirme la montée en échelle de cette technologie pionnière qui contribue à la gestion durable du cycle de vie des plastiques. Nous croyons en la force de la collaboration pour construire des solutions d’avenir avec nos partenaires et nous rapprocher chaque jour de nos objectifs de développement durable. Le partenariat de L’Oréal Groupe et CARBIOS en atteste. » 

La première usine de biorecyclage de PET au monde

La technologie de CARBIOS permet la circularité du PET et fournit une matière première alternative aux monomères d'origine fossile, permettant aux producteurs de PET, aux sociétés de gestion des déchets, aux entités publiques et aux marques de disposer d'une solution efficace pour répondre aux exigences réglementaires et tenir leurs propres engagements en matière de développement durable. L'usine aura une capacité de traitement de 50 000 tonnes de déchets PET préparés par an (soit l'équivalent de 2 milliards de bouteilles colorées, 2,5 milliards de barquettes alimentaires ou 300 millions de T-shirts). L'usine créera 150 emplois directs et indirects dans la région. En octobre 2023, CARBIOS a obtenu les permis de construire et d'exploitation du site. L'usine est actuellement en construction sur un terrain officiellement acquis auprès d’Indorama Ventures le 14 février 2024. En février 2024, CARBIOS et la société De Smet Engineers & Contractors (DSEC) ont annoncé leur collaboration pour mener à bien la construction. Plusieurs accords d’approvisionnement, notamment avec CITEO et Landbell Group, sécurisent une grande majorité des matières premières nécessaires. Proche des frontières avec la Belgique, l'Allemagne et le Luxembourg, l'emplacement de l'usine est stratégique pour l'approvisionnement en déchets à proximité.

Dans le cadre de France 2030, l’Etat et la Région Grand Est soutiennent CARBIOS à hauteur de 54 millions d’euros.

France 2030 est un plan d’investissement d’une ampleur inédite. 54 milliards d’euros seront investis pour que les entreprises, universités, et organismes de recherche, soient en mesure de répondre de manière compétitive aux défis écologiques et d’attractivité du monde qui vient, et faire émerger les futurs leaders de nos filières d’excellence, notamment dans le domaine de la transition écologique. De la recherche fondamentale, à l’émergence d’une idée jusqu’à la production d’un produit ou service nouveau, France 2030 soutient tout le cycle de vie de l’innovation jusqu’à son industrialisation.

###

A propos de CARBIOS :

CARBIOS est une entreprise de biotechnologie qui développe et industrialise des solutions biologiques pour réinventer le cycle de vie des plastiques et textiles.  Inspirée par la nature, CARBIOS développe des procédés biologiques à base d’enzymes pour déconstruire les plastiques avec pour mission d’éviter la pollution plastique et textile, et d'accélérer la transition vers une économie circulaire. Ses deux technologies innovantes dédiées au biorecyclage du PET et à la biodégradation du PLA sont en phase de en phase de montée en échelle industrielle et commerciale.  Son usine de démonstration industrielle de biorecyclage est opérationnelle depuis 2021 et la première usine de biorecyclage au monde est en construction en collaboration avec Indorama Ventures. CARBIOS, fondée en 2011 par Truffle Capital, a reçu une reconnaissance scientifique majeure avec la couverture de Nature et est soutenue par des marques prestigieuses des industries cosmétique, alimentaire et de l’habillement, en vue d’améliorer la recyclabilité et la circularité de leurs produits. Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe sont membres d'un consortium d'emballage fondé par CARBIOS et L'Oréal. On, Patagonia, PUMA, PVH Corp. et Salomon collaborent avec Carbios dans un consortium textile.

Visitez le site www.carbios.com pour en savoir plus sur les biotechnologies au service de la circularité des plastiques et textiles.

Pour nos actualités et images, visitez notre newsroom: www.carbios.com/newsroom

LinkedIn : Carbios / Instagram : insidecarbios

Informations sur les actions de CARBIOS :

ISIN Code:

FR0011648716

Ticker Code:

Euronext Growth: ALCRB

LEI:

969500M2RCIWO4NO5F08

Ce communiqué de presse et les informations qu'il contient ne constituent pas une offre de vente ou une sollicitation d'une offre d'achat ou de souscription d'actions de Carbios dans un quelconque pays.

CARBIOS est éligible au PEA-PME, un programme gouvernemental permettant aux résidents français investissant dans des PME de bénéficier de réductions d'impôt sur le revenu.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

 

CARBIOS

Relations Presse (France)

Relations Presse (U.S)

Relations Presse (DACH & UK)

Melissa Flauraud

Iconic

Rooney Partners

MC Services

Relations Presse

Aurélie AKNIN / Clémence NAIZET

Kate L. Barrette

Anne-Hennecke

melissa.flauraud@carbios.com

carbios@iconic.fr

kbarrette@rooneyco.com

carbios@mc-services.eu

+33 (0)6 30 26 50 04

+33 (0)6 68 28 21 78

+1 212 223 0561

+49 (0)211 529 252 22

Benjamin Audebert

 

 

 

Relations Investisseurs

 

 

 

contact@carbios.com

 

 

 

+33 (0)4 73 86 51 76

 

 

 

Avertissement concernant les informations prospectives et les facteurs de risques :

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, et non des données historiques, et ne doit pas être interprété comme une garantie que les faits et données énoncés se produiront. Ces déclarations prospectives sont basées sur des données, des hypothèses et des estimations considérées comme raisonnables par CARBIOS. CARBIOS opère dans un environnement concurrentiel et en évolution rapide. L’entreprise n'est donc pas en mesure d'anticiper tous les risques, incertitudes ou autres facteurs susceptibles d'affecter son activité, leur impact potentiel sur son activité ou la mesure dans laquelle la matérialisation d'un risque ou d'une combinaison de risques pourrait conduire à des résultats significativement différents de ceux mentionnés dans toute déclaration prospective. CARBIOS attire votre attention sur le fait que les déclarations prospectives ne constituent en aucun cas une garantie de ses performances futures et que sa situation financière, ses résultats et ses flux de trésorerie réels ainsi que l'évolution du secteur dans lequel CARBIOS opère peuvent être significativement différents de ceux proposés ou suggérés par les déclarations prospectives contenues dans le présent document. En outre, même si la situation financière, les résultats, les flux de trésorerie et l'évolution du secteur dans lequel CARBIOS opère sont conformes aux informations prévisionnelles contenues dans le présent document, ces résultats ou évolutions peuvent ne pas constituer une indication fiable des résultats ou évolutions futurs de CARBIOS. Les lecteurs sont invités à examiner attentivement les facteurs de risque décrits dans le document de référence universel déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers ("AMF"), ainsi que dans le rapport financier semestriel disponible gratuitement sur le site internet de la Société. En cas de réalisation de tout ou partie de ces facteurs de risque ou autres, CARBIOS ne pourra en aucun cas être tenue pour responsable de toute décision ou action prise en relation avec les informations et/ou déclarations contenues dans le présent communiqué de presse ou de tout dommage y afférent. Ces informations sont données uniquement à la date du présent communiqué de presse. CARBIOS ne s'engage pas à publier des mises à jour de ces informations ou des hypothèses sur lesquelles elles sont fondées, sauf en cas d'obligation légale ou réglementaire qui lui serait applicable.

 

Pièces jointes