La bourse ferme dans 3 h 46 min
  • CAC 40

    6 660,81
    +51,50 (+0,78 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 123,06
    +20,03 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1875
    +0,0028 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 826,70
    +27,00 (+1,50 %)
     
  • BTC-EUR

    33 556,88
    -933,01 (-2,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    934,04
    +4,11 (+0,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,63
    +0,24 (+0,33 %)
     
  • DAX

    15 631,70
    +61,34 (+0,39 %)
     
  • FTSE 100

    7 078,30
    +61,67 (+0,88 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    27 782,42
    +200,76 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    26 315,32
    +841,44 (+3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3961
    +0,0052 (+0,37 %)
     

Capitaine Phillips - Tom Hanks face aux pirates : "J’avais les cheveux dressés sur la tête…"

·1 min de lecture

“Je n’aime pas ce que je vois…" Le visage blême, sa paire de jumelles calée entre ses mains moites, le capitaine Richard Phillips (Tom Hanks) vient de repérer deux bateaux de pêcheurs suspects. Étranges pêcheurs somaliens, qui ont équipé leurs barques de moteurs de 400 chevaux. Ils foncent vers le cargo en vociférant, Kalachnikov en bandoulière… Dans quelques minutes, malgré les puissantes lances à eau censées les repousser, ils vont aborder le porte-conteneurs. Nous sommes en avril 2012, au large du Maroc, au terme du premier mois de tournage. Le réalisateur Paul Greengrass est épuisé par le mal de mer. Quant à Tom Hanks, il a déjà perdu 12 kilos…

À lire également

Forrest Gump (W9) Pourquoi Tom Hanks a-t-il failli refuser le rôle de Forrest ?

Une histoire vraie
Ce thriller maritime est inspiré d’un authentique fait divers : la prise d’otages, en 2009, du Maersk Alabama, navire marchand américain, au large de la Somalie, par quatre pirates âgés de 17 à 19 ans. Trois d’entre eux seront tués par les forces spéciales de l’US Navy dépêchées sur place. Le survivant purge une peine de trente-trois ans de prison aux États-Unis. Lors de cette tragédie, le capitaine Richard Phillips a fait preuve d’un sang-froid impressionnant. Sa philosophie :

"Pro... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles