La bourse ferme dans 4 h 36 min
  • CAC 40

    6 680,51
    -16,45 (-0,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 949,57
    -6,96 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0516
    +0,0019 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 788,60
    +7,30 (+0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    16 147,86
    -429,62 (-2,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,46
    -10,75 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,98
    -0,95 (-1,23 %)
     
  • DAX

    14 412,07
    -35,54 (-0,25 %)
     
  • FTSE 100

    7 543,23
    -24,31 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2212
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Cantines scolaires : vers une hausse d'"au moins 9%" des contrats ?

Dag Sundberg / Getty Images

Dans une lettre diffusée lundi 7 novembre dans la presse spécialisée des collectivités, les professionnels de la restauration collective demandent à leurs clients - les collectivités et les établissements scolaires - une hausse d'"au moins 9%" de leurs contrats. "Et si cela n'est pas possible, nous demandons à pouvoir rompre les contrats", est-il ajouté dans cette lettre signée par le Syndicat national de la restauration collective (SNRC) qui inclut des groupes comme Sodexo France et Elior, et le Syndicat national des entreprises de restauration et services (SNERS).

"Depuis trois ans, notre secteur vit la crise la plus profonde de son histoire, face à la montée des prix, nous ne pouvons plus continuer", assurent les signataires, qui précisent qu'en un an le prix des ingrédients a crû de "plus de 12%" et que "la grille des salaires de la branche a été revalorisée de plus de 7%". "La facture d'électricité va tripler au cours de l'année", préviennent-ils dans cette tribune diffusée notamment par La Gazette des Communes, Le Courrier des Maires et Le Moniteur. "Désormais, à chaque repas servi dans une cantine, les entreprises de notre secteur perdent de l'argent".

Les syndicats rappellent que le Conseil d'Etat a autorisé dans un avis du 15 septembre ces modifications contractuelles. "Certaines collectivités ont déjà procédé ainsi, nous les en remercions sincèrement", écrivent les signataires. Chaque jour, la restauration collective nourrit 3,2 millions d'enfants dans 30.000 écoles, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Autisme : une nouvelle technique bientôt testée chez des bébés pour un diagnostic plus précoce
Pression, burn-out... La quête d'une IA responsable se fait au détriment des experts
Pour Bruno Le Maire, l'UE doit apporter une réponse "unie et forte" face aux subventions massives des Etats-Unis
Jour J pour l'aide au fioul, une escroquerie massive de Bitcoin, les “métiers en tension”... Le flash éco du jour
Guerre en Ukraine : des condamnés à de lourdes peines bientôt dans les rangs des soldats russes