La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0432
    -0,0051 (-0,49 %)
     
  • Gold future

    1 807,70
    +0,40 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    18 583,92
    +315,30 (+1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    419,09
    -1,05 (-0,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,34
    +2,58 (+2,44 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2098
    -0,0077 (-0,63 %)
     

Cantines scolaires : face à l'inflation, les tarifs pourraient augmenter à la prochaine rentrée

Face à la poussée inflationniste, les prix de la cantine scolaire vont-ils, eux aussi, augmenter ? La question se pose en tout cas, car les fournisseurs des cantines réclament une hausse du prix de vente des repas aux communes, indique l'Association des maires de France dont les propos ont été repris par Franceinfo. Si certaines communes ont décidé d'instaurer des dispositifs pour absorber cette hausse, d'autres vont devoir se résoudre à augmenter les prix des cantines.

Il faut dire que l'envolée des prix des matières premières alimentaires, mais aussi celle de l'énergie, pèse sur les coûts de production des repas des cantines scolaires. Les fournisseurs demandent ainsi aux communes une hausse des prix de vente des repas "de l'ordre de 5 à 10 %", indique Philippe Laurent, le vice-président de l’Association des maires de France, qui est aussi maire UDI de Sceaux. Il a aussi précisé que des négociations étaient en cours pour acter le montant de cette augmentation, qui pourrait intervenir dès la rentrée de septembre.

"La question, c'est de savoir si on répercute cette augmentation sur les familles ou si c'est la commune, finalement, qui finance seule", explique Philippe Laurent. "Il y aura un choix, commune par commune, de répercuter tout ou partie de l'augmentation du prix de vente des repas", rajoute-t-il. Selon lui, "à peu près la moitié des communes choisiront, probablement, d'augmenter le coût de la cantine" pour les familles, par "choix politique" ou en raison de l'état de leurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : de nouvelles restrictions levées, la vie reprend petit à petit à Shanghai
Guerre en Ukraine : les Etats-Unis vont fournir à Kiev des systèmes de missile avancés
Comment augmenter votre retraite de 10%, les villes où il faut acheter des studios… Le flash éco du jour
"Nous devrions sortir du pic d'inflation fin 2023", estime Bruno Le Maire
Hôpital : Emmanuel Macron demande un rapport express sur la crise des services d’urgences

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles