La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0187
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • Gold future

    1 792,40
    -14,50 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    22 678,68
    -267,85 (-1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,75 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,03 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,90 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2071
    -0,0088 (-0,72 %)
     

Canicule : attention à ces médicaments qui favorisent la déshydratation

Après les épisodes caniculaires des mois de juin et juillet, la chaleur est de retour la semaine prochaine sur une bonne partie de la France. Dès dimanche 31 juillet, il devrait faire pas moins de 35 °C dans deux tiers de l'Hexagone, avec une probabilité d'atteindre les 40 °C localement, selon Météo-France. Comme lors de chaque canicule, les médecins mettent en garde contre le risque de déshydratation, mais l'on parle peu des médicaments qui la favorisent, souligne l'UFC-Que Choisir. Raison pour laquelle l'association de consommateurs recommande de bien regarder les boîtes de médicaments que vous avez pour vos traitements, par exemple.

La déshydratation, c'est quoi ? Il s'agit d'une perte d'eau et de sels minéraux dans le corps. Or ceux-ci sont essentiels au bon fonctionnement de l'organisme. Boire et manger ne suffit pas, tandis que certains médicaments participent à aggraver la déshydratation surtout en période de fortes chaleurs, jusqu'à entraîner un dysfonctionnement des reins. Les plus sensibles à ces problèmes sont les personnes âgées et les enfants qui peuvent être confrontés à des pertes importantes via l'urine ou les diarrhées. Pour cette raison, l'UFC-Que Choisir recommande de s'adresser à son médecin pour définir s'il est adéquat de continuer le traitement, le réduire ou tout simplement l'arrêter.

L'association a dressé une liste (non exhaustive) des médicaments les plus à risque, en les classant par catégorie, en commençant par ceux qui exposent à des diarrhées. Parmi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Variole du singe : des premiers décès à déplorer en Europe
En un an, la fortune de la femme la plus riche d’Asie a fondu de moitié
Allocation adultes handicapés : la déconjugalisation définitivement adoptée
La mauvaise fortune de Nicolas Sarkozy, les frais de dossier peu connus des loueurs de voitures… Le flash éco du jour
Loi pouvoir d'achat : les sénateurs LR désavoués sur un amendement visant à réduire le RSA

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles