La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0433
    -0,0050 (-0,48 %)
     
  • Gold future

    1 807,60
    +0,30 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    18 636,07
    +298,41 (+1,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    419,35
    -0,79 (-0,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,36
    +2,60 (+2,46 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2098
    -0,0077 (-0,64 %)
     

Le CAC 40 sombre, les taux à long terme inscrivent de nouveaux pics

La perspective d'un possible durcissement monétaire complémentaire des banques centrales plombe les marchés européens. Lundi 13 juin, les marchés financiers étaient encore sous le choc d'une inflation record aux États-Unis qui ravive les craintes de récession. En Europe, les indices européens ont signé leur 5e séance de baisse d'affilée : Paris a perdu 2,67%, Francfort 2,43%, Londres 1,49%. Après de lourdes pertes vendredi, les indices américains battaient encore de l'aile : le Dow Jones se repliait de 1,94%, l'indice Nasdaq, à forte composition technologique, lâchait 3,59% et l'indice élargi S&P 500 perdait 2,80%. Les marchés actions sont "en chute libre alors que la réalité d'une inflation élevée, d'un resserrement monétaire encore plus rapide et d'une crise du coût de la vie se fait vraiment sentir", commente Craig Erlam, analyste chez Oanda.

Après le regain d'inflation aux États-Unis en mai, les investisseurs craignent que la Réserve fédérale américaine ait la main encore plus lourde que prévu jusqu'ici en matière de resserrement monétaire. Ils auront les yeux rivés sur ses annonces à l'issue de sa réunion, qui se tient mardi et mercredi. Une hausse de ses taux directeurs d'un demi-point de pourcentage, soit 50 points de base, semble acquise mais désormais, les marchés s'inquiètent d'un relèvement plus fort, de 75 points de base. Il en va de même au Royaume-Uni, où la banque centrale pourrait augmenter ses taux plus rapidement à l'issue de sa réunion de jeudi tandis que la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un dessin de Picasso vendu une fortune aux enchères
Le CAC 40 tente un rebond après cinq séances dans le rouge, la Fed et la BCE attendus au tournant
Amazon : les premières livraisons par drones en test en Californie
Taux d’intérêt : après l’été, la BCE risque de nous surprendre
Covid-19 : le vaccin de Pfizer est efficace chez les enfants de moins de 5 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles