La bourse ferme dans 6 h 43 min
  • CAC 40

    6 243,31
    -109,63 (-1,73 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 620,84
    -69,90 (-1,89 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0506
    +0,0041 (+0,39 %)
     
  • Gold future

    1 812,10
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 711,94
    -847,54 (-2,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    648,19
    -22,49 (-3,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,08
    -0,51 (-0,47 %)
     
  • DAX

    13 755,67
    -252,09 (-1,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 281,05
    -157,04 (-2,11 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2401
    +0,0059 (+0,47 %)
     

Le CAC 40 rouge vif, la Chine et la Fed attisent le risque de récession

Les bourses européennes faisaient grise mine ce lundi 9 mai, plombées notamment par un cocktail de vents contraires pour la croissance. Les indices européens ont à nouveau fini an forte baisse : le CAC40 a perdu 2,75% Francfort 2,15%, Londres 2,32% et Milan 2,74%. Vendredi 6 mai, les places européennes avaient déjà cédé autour de 1,5%.Par rapport à son pic de début janvier, la cote parisienne a même perdu 20% de sa valeur. Après plusieurs semaines de pertes, la Bourse de New York continuait de céder du terrain : le Dow Jones perdait 1,44%, le S&P 500 2,13% et l'indice Nasdaq des entreprises technologiques chutait de 2,75% vers 16H10 GMT. Les cours du pétrole chutaient d'environ 5%, face aux craintes d'une chute de la demande d'or noir avec les mesures sanitaires prises en Chine pour lutter contre le Covid-19.Vers 16H05 GMT, le baril de Brent, référence du pétrole en Europe, pour échéance juillet perdait 4,79% à 107,03 dollars, et celui de WTI américain pour livraison en juin lâchait 5,10% à 104,19 dollars.

Les autorités chinoises ont étendu les restrictions à Pékin lundi, où des millions d'habitants travaillaient à domicile, et Shanghai est toujours confinée. "La poursuite obstinée par les autorités chinoises de la politique du zéro Covid suscite des inquiétudes quant à l'effet paralysant qu'elle aura sur l'économie chinoise dans les mois à venir", explique Michael Hewson, analyste de CMC Markets. Il souligne que les "problèmes sur les chaînes d'approvisionnement" persistent dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Française des jeux touche le jackpot grâce à ses innovations
Le jackpot du patron de Dassault Systèmes
Lufthansa achète 10 avions-cargos et 7 avions-passagers de Boeing
Tabac : Philip Morris International envisage de racheter Swedish Match
L'euro au plus bas depuis 2017 face au dollar : le conseil Bourse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles