La bourse ferme dans 2 h 33 min
  • CAC 40

    5 891,03
    -140,45 (-2,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 437,14
    -77,18 (-2,20 %)
     
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0401
    -0,0042 (-0,41 %)
     
  • Gold future

    1 821,60
    +4,10 (+0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    18 489,64
    -896,15 (-4,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    412,10
    -27,57 (-6,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,26
    -0,52 (-0,47 %)
     
  • DAX

    12 703,55
    -299,80 (-2,31 %)
     
  • FTSE 100

    7 172,67
    -139,65 (-1,91 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    26 393,04
    -411,56 (-1,54 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2122
    -0,0000 (-0,00 %)
     

Le CAC 40 sous pression, la Fed doute de pouvoir terrasser l'inflation en évitant une récession

La Bourse de Paris perdait 1,26% jeudi matin, embourbée dans un contexte économique morose dont les investisseurs ne voient pas le bout. L'indice CAC 40 reculait de 72,48 points à 5.842,04 points au lendemain d'un repli de 0,81%. Après avoir oscillé toute la journée entre territoire positif et négatif, la Bourse de New York a terminé en petite baisse mercredi. "Les investisseurs sont toujours inquiets quant aux risques liés à une récession mondiale (ce qui notamment a fait baisser le prix du baril de pétrole)", constate John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

Ces inquiétudes sont en effet revenues plomber les marchés mercredi et continuaient d'agir jeudi, après deux jours de répit en début de semaine, faisant chuter le pétrole et les taux d'intérêt obligataires. "L'optimisme du marché n'a pas résisté au témoignage de Jerome Powell hier, qui a déclaré qu'une récession était possible et qu'un atterrissage en douceur était "très difficile" dans les circonstances actuelles", affirme Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote. Son audition devant le Congrès se poursuit ce jeudi.

En plus des statistiques économiques qui pointent des ralentissements un peu partout dans le monde, de plus en plus d'économistes penchent pour le scénario d'une récession l'année prochaine, et surtout aux Etats-Unis, la première économie du monde.

En France, la croissance de l'activité dans le secteur privé a nettement ralenti en juin, retombant à son rythme de janvier en pleine vague (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une cassette vidéo de Retour vers le futur vendue pour une somme record aux enchères
Nike ne rouvrira pas ses magasins en Russie
Casino : recul des ventes, dette... pourquoi le groupe n'y arrive plus
Kim Kardashian répond à la polémique sur la robe de Marilyn Monroe
Le spécialiste de la robinetterie industrielle investit les secteurs de pointe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles