La bourse ferme dans 4 h 27 min
  • CAC 40

    6 328,92
    +30,28 (+0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 677,10
    +29,54 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0722
    +0,0037 (+0,34 %)
     
  • Gold future

    1 843,40
    -2,90 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    27 192,73
    -745,11 (-2,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    637,78
    -33,22 (-4,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,29
    +0,96 (+0,87 %)
     
  • DAX

    14 054,34
    +46,41 (+0,33 %)
     
  • FTSE 100

    7 524,02
    +1,27 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,2612
    +0,0033 (+0,26 %)
     

CAC 40 : malgré l'inquiétude ambiante, la Bourse encore en légère hausse

La légère hausse devrait se poursuivre ce vendredi 29 avril à la Bourse de Paris : le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 montait de 1,09% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Jeudi 28 avril, il avait terminé en hausse de 0,98%, aidé par de bons résultats d'entreprises. Les dernières publications d'entreprises de cette semaine pourraient à nouveau tirer la cote parisienne, qui a cependant peu de chance de clôturer le mois d'avril en hausse. Les marchés sont plombés par une accumulation de risques: le conflit entre l'Ukraine et la Russie, les confinements sanitaires en Chine, l'inflation galopante et le resserrement des politiques monétaires.

Le tout représente un cocktail très dangereux pour la croissance mondiale. Premiers signes, le Produit intérieur brut américain s'est contracté de 1,4% au premier trimestre et l'économie française a stagné sur la même période. Cependant, le chiffre américain "laisse entendre que la Fed pourrait être moins agressive que prévu en termes de hausse de taux", selon John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud. De plus, en France, la consommation des ménages a "nettement" baissé en mars, de 1,3%.

Les investisseurs prendront connaissance de la croissance de l'économie de la zone euro au premier trimestre, des prix à la consommation en avril en France et dans la zone euro, ainsi que de l'indice d'inflation PCE pour mars aux Etats-Unis, un indicateur scruté par la banque centrale américaine.

Saint-Gobain: (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lidl de Joigny : le directeur lève sa grève de la faim après un accord
FamyHelp, une application pour localiser les bons services à la personne
Safran maintient ses objectifs annuels et met en place un plan d’économies
Amazon : un chiffre d'affaires en hausse, mais des prévisions de croissance en berne
Dans cette région, la SNCF annonce un retard de 30 minutes... pour tous les trains

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles