Publicité
Marchés français ouverture 49 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 713,09
    -163,62 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0810
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 011,67
    +73,83 (+0,41 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 456,73
    +155,55 (+0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 423,34
    +10,38 (+0,73 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

CAC 40 : la Bourse de Paris en chute libre au lendemain des élections européennes

CAC 40 : la Bourse de Paris en chute libre au lendemain des élections européennes

La Bourse de Paris (CAC 40) chute de 1,5% ce lundi 10 juin vers 10h, au lendemain des élections européennes et de l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron, facteurs d'incertitude pour les marchés. Les autres Bourses européennes reculaient aussi dans les premiers échanges mais moins fortement : Francfort cédait 0,68%, Milan 0,80%, Bruxelles 0,91%, Amsterdam 0,42% et Stockholm 0,68%. Au global, l'indice paneuropéen Stoxx 600 se repliait de 0,65% vers 9h05 (7h05 GMT).

L'indice vedette français CAC 40 reculait de 150,75 points à 7 851,05 points vers 9h25. Vendredi, l'indice avait terminé en repli de 0,48% après la publication de chiffres plus solides que prévu pour l'emploi américain, qui ont éloigné la perspective d'une baisse des taux de la Réserve fédérale (Fed) américaine. Les élections européennes ont été marquées par une poussée de l'extrême droite dans plusieurs pays mais sans bouleverser les grands équilibres à Bruxelles.

L'arrivée en tête du scrutin en France de la liste d'extrême droite du Rassemblement national menée par Jordan Bardella, avec quelque 32% des voix, a provoqué un séisme politique et la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron. Le parti Renaissance du président Macron n'a recueilli qu'environ 14,5%. «Cette situation d'incertitude pourrait créer une évolution chaotique des marchés au cours de la période» qui va suivre ce scrutin, prévient Sebastian Paris-Horvitz, directeur de la recherche (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’euro chute face au dollar et à la livre Sterling, poussée de l’extrême droite en Europe
Les banques américaines «choisissent la France», voici pourquoi
Bourse : Société générale, BNP Paribas, Thales, Engie… au programme de Momentum
Les coulisses de la nouvelle compagnie qui défie la SNCF dans l'Ouest !
Ukraine : l'armée française pourra-t-elle donner des Mirage sans s'affaiblir ?