Publicité
La bourse ferme dans 5 h 35 min
  • CAC 40

    7 645,78
    -25,56 (-0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 921,40
    -26,33 (-0,53 %)
     
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0700
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    2 377,10
    +8,10 (+0,34 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 979,14
    -1 446,93 (-2,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 346,99
    -13,34 (-0,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,24
    -0,05 (-0,06 %)
     
  • DAX

    18 185,30
    -68,88 (-0,38 %)
     
  • FTSE 100

    8 211,64
    -60,82 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2654
    -0,0006 (-0,05 %)
     

CAC 40 : la Bourse fébrile, craintes d'une hausse des taux de la Fed

Chabe01/Wikimedia

La Bourse de Paris est attendue en baisse jeudi, au lendemain de la hausse surprise du principal taux directeur de la Banque du Canada, ce qui a ravivé les craintes d'une hausse des taux de la Fed. Le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 était en baisse de 0,27% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Mercredi l'indice avait fini en petite baisse de 0,09%. "Avec la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque du Japon prévue la semaine prochaine, et compte tenu des hausses de taux de cette semaine, les paris sur une pause de la Fed sont en train d'être écartés", commente Michael Hewson de CMC Markets.

Le CAC 40 est fébrile. Hier la Banque du Canada a relevé d'un quart de point son taux directeur, à 4,75%, un plus haut depuis mai 2001. L'institution monétaire canadienne est souvent considérée comme ayant un rôle proactif en matière de politique monétaire. Elle était la première à relever les taux en 2022 et aussi la première à faire une pause il y a trois mois. La nouvelle a tendu les marchés qui attendent la prochaine réunion de la Réserve fédérale américaine mardi et mercredi.

Selon les prévisions des analystes, il y a désormais "un tiers de chances d'une hausse de 25 points de base lors de la réunion de juin, et deux tiers de chances d'au moins une hausse de 25 points de base à la prochaine réunion en juillet", rapporte Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank. La Banque centrale européenne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Renationalisation d'EDF : la France va entrer dans une nouvelle ère nucléaire
La baisse du prix du beurre en Allemagne est-elle annonciatrice d’un recul de l’inflation en Europe ?
Avec iOS 17, Apple va bloquer les photos de personnes nues
Afrique : Société générale se retire du Congo et du Tchad, la Tunisie évoquée
Les entreprises de taille intermédiaire françaises s'attendent à un ralentissement de leur activité en 2023