La bourse ferme dans 6 h 18 min
  • CAC 40

    6 103,92
    +30,57 (+0,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 568,08
    +34,91 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0588
    +0,0029 (+0,28 %)
     
  • Gold future

    1 840,90
    +10,60 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    20 247,20
    -160,54 (-0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    467,53
    +13,63 (+3,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    106,93
    -0,69 (-0,64 %)
     
  • DAX

    13 276,31
    +158,18 (+1,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 254,21
    +45,40 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2308
    +0,0038 (+0,31 %)
     

C’est fichu : Ariane 6 restera clouée au sol en 2022

Ariane 6
Ariane 6

Les débuts d’Ariane 6 ne se feront pas en 2022. Le patron de l’Agence spatiale européenne a indiqué que la nouvelle fusée européenne fera son vol inaugural en 2023.

C’est fichu pour Ariane 6 cette année. Le vol inaugural de la nouvelle fusée européenne, qui doit remplacer au cours de la décennie qui vient Ariane 5, ne pourra pas avoir lieu comme prévu à l’automne 2022 depuis le centre spatial guyanais. De fait, les débuts du prochain lanceur européen subissent un nouveau retard. Un de plus, après 2020, 2021 et 2022.

C’est Josef Aschbacher, qui dirige l’Agence spatiale européenne depuis l’an dernier, qui s’est chargé d’apporter la mauvaise nouvelle ce lundi 13 juin 2022 à l’antenne de la BBC, dans l’émission HARDtalk. C’est la première fois qu’un lancement en 2023 est officiellement évoqué par un responsable de l’ESA, a fortiori son directeur général. L’ESA l’a ensuite confirmé.

P120C
P120C

Autre élément préoccupant qui se dessine en creux : on ne sait pas exactement quand en 2023 Ariane 6 pourra prendre son envol. Josef Aschbacher n’a même pas donné une fenêtre approximative pour ce premier tir. L’Europe va donc devoir continuer à miser sur Ariane 5 en attendant, une fusée fiable, mais vieillissante et coûteuse.

Pour aller plus loin

Themis // Source : ArianeGroup
Themis // Source : ArianeGroup


Themis : le prototype européen inspiré de la Falcon 9 de SpaceX volera en 2023

Les tests d’Ariane 6 se poursuivent

En début d’année,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles