Publicité
La bourse ferme dans 8 h 5 min
  • CAC 40

    7 603,62
    +32,81 (+0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 900,98
    +9,52 (+0,19 %)
     
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,0933
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 475,90
    +16,00 (+0,65 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 359,52
    -535,17 (-0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 346,58
    +17,08 (+1,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,77
    +0,92 (+1,11 %)
     
  • DAX

    18 456,51
    +19,21 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    8 250,52
    +63,06 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • HANG SENG

    17 858,05
    +118,64 (+0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2999
    -0,0011 (-0,08 %)
     

Le célèbre chef étoilé Michel Sarran doit fermer trois de ses restaurants

Wikimedia Commons

L'année 2023 ne restera sans doute pas gravée comme la meilleure dans sa mémoire. Comme l'ont repéré La Dépêche et Actu Toulouse, Michel Sarran ferme trois de ses restaurants. Il s'agit des établissements Croq'Michel ouverts avec ses deux filles, Emma et Camille, en 2020. Des restaurants dont le concept était basé sur les croque-monsieur revisités et gastronomiques. À leur ouverture, les sandwichs n'étaient disponibles qu'à la livraison, en raison de la pandémie de Covid-19, puis ils ont pu être consommés sur place. Deux restaurants se trouvent à Toulouse et le troisième est à Paris, à côté de la gare de Lyon.

Mais sur Instagram l'équipe des restaurants a annoncé la mauvaise nouvelle : "Croq'Michel, rue des Filatiers, ferme ses portes définitivement. Cette aventure a été incroyable, et nous tenons à vous remercier pour vos sourires, vos moments partagés et votre fidélité tout au long de ce voyage délicieux." Sauf que dans les commentaires il est précisé que les trois restaurants ferment. Aucune autre information n'a filtré quant à la raison de ces fermetures : santé financière délicate ? Ou volonté de tourner la page ? Pourtant, en début d'année, le concept avait quitté l'Hexagone pour s'exporter à Dubaï, aux Émirats arabes unis, où deux franchisés s'étaient installés.

Selon La Dépêche, certains internautes se sont émus de la fermeture des restaurants, mais d'autres ont pointé du doigt des prix trop élevés pour des croque-monsieur. Il fallait en effet compter entre 8 et 9 € pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite