Marchés français ouverture 4 h 3 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 682,66
    +39,97 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1955
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    28 762,04
    -31,10 (-0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    52 684,46
    -357,19 (-0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 396,68
    +15,73 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Britney Spears : sous le feu des critiques, son père brise le silence

La Rédaction
·1 min de lecture

Par l’intermédiaire de son avocate, Jamie Spears a affirmé qu’il préférait que sa fille n’ait pas besoin d’un tuteur.

Sous le feu des critiques depuis la diffusion du documentaire choc « Framing Britney Spears », en février dernier, le père de Britney Spears choisit de prendre la parole. Et pour cause. Réalisé par le « New York Times », le programme revient en détail sur la carrière prolifique de la chanteuse mais aussi sur sa descente aux enfers au début des années 2000. De quoi relancer les allégations autour de sa mise sous tutelle et de l’emprise de son père, portées par le mouvement #FreeBritney lancé par les fans de la star. Pourtant, par l’intermédiaire de son avocate Vivian Lee Thoreen, Jamie Spears affirme qu’il souhaite lui aussi mettre fin à la mise sous tutelle de sa fille.

« Jamie n’aimerait rien de plus que de voir Britney ne pas avoir besoin de tuteur. La fin de la tutelle dépend vraiment de Britney. Si elle veut y mettre fin, elle peut déposer une requête pour y parvenir. Jamie ne veut pas être le père parfait ou celui qui recevra le prix du “père de l’année”. Comme tout parent, il ne voit pas toujours du même œil ce que Britney peut vouloir. Mais Jamie pense que chaque décision qu’il a prise était dans son intérêt », déclare Vivian Lee Thoreen auprès de CNN, ce mardi 2 mars. Contactés par la chaîne, les représentants de Britney Spears n’ont de leur côté pas souhaité faire de commentaire, tandis que son avocat Samuel D. Ingham a déclaré qu’il ne pouvait pas « commenter une affaire en cours ».

Britney Spears...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi