Marchés français ouverture 8 h 14 min
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 455,60
    +528,23 (+1,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1275
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    23 983,66
    +634,28 (+2,72 %)
     
  • BTC-EUR

    44 999,27
    -23,30 (-0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 308,39
    -12,89 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     

Les brevets sur les bioplastiques en forte hausse depuis 2010

·2 min de lecture

Les brevets internationaux déposés sur les bioplastiques ont été deux fois plus nombreux que ceux sur le recyclage mécanique lors de la dernière décennie. Ces innovations sont cependant encore peu utilisées à l'échelle industrielle.

Le plastique est-il en train d’entrer dans l’économie circulaire ? A regarder la vitalité de la recherche sur le sujet, il semble que oui, même si l’usage unique (et ses conséquences polluantes sur les sols, l’atmosphère et les océans) reste largement majoritaire. basé à Munich (Allemagne) vient de publier une étude sur la vitalité de la recherche à travers une analyse des dépôts de "familles de brevets internationaux" (FBI, ou IPF en anglais), des innovations suffisamment intéressantes pour qu’elles justifient d’une protection internationale. Selon ce critère, 9000 FBI ont été déposés en dix ans dans les technologies de recyclage chimiques et biologiques, contre 4500 pour le recyclage mécanique.

Le recyclage chimique et biologique consiste à fabriquer des polymères qui peuvent retrouver leur composition de matière vierge après usage et donc avoir une nouvelle vie à l’instar du verre, et/ou peuvent se dégrader dans l’environnement sans autre rejet que de l’eau et du CO2. Les bioplastiques issus de l’utilisation de la biomasse plutôt que du pétrole constituent également une voie prometteuse. Le recyclage mécanique consiste à transformer la matière en un nouveau produit destiné à des usages différents. Pour ce faire, les matériaux après usage doivent être triés le plus finement possible, aussi plus de 3400 FBI concernent les techniques de collecte et de nettoyage de ces matières dites "premières secondaires" ainsi que les innovations concernant les machines de tri des centres de valorisation.

Les États-Unis et l'Europe en tête des plastiques recyclables

60% de ces innovations proviennent des États-Unis et d’Europe (ici les 38 États adhérents à la Convention sur le brevet européen dont les 26 États membres de l’Union européenne), à égalité 30% chacun. Les deux continents mènent largement la danse, loin devant le Japon (18%) et la Corée du sud et la Chine (5% chacun). L’Office européen des brevets introduit une nuance de taille dans ses appréciations : la spécialisatio[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles