Publicité
Marchés français ouverture 1 h 13 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 807,76
    -68,95 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0806
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    18 014,47
    +76,63 (+0,43 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 600,20
    +311,70 (+0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 434,09
    +39,05 (+2,80 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

La Bourse de Paris termine en repli de 0,61%, le luxe a pesé sur la cote

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 0,61% mercredi, plombée par un repli des valeurs du luxe dans un contexte d'attente des résultats de Nvidia.

L'indice vedette CAC 40 a abandonné 49,35 points à 8.092,11 points. Mardi, le CAC 40 avait clôturé en baisse de 0,67% à 8.141,46 points.

Le groupe de luxe Hermès a signé la pire performance du CAC 40 et sa pire séance de l'année, avec une chute de 4,25% à 2.184 euros. Le géant LVMH a aussi perdu 2,11% à 751,90 euros et Kering 0,95% à 330,15 euros.

Les valeurs du luxe, poids lourds de la cote parisienne, ont été pénalisées par les résultats de Chanel. Le groupe de luxe a annoncé mardi avoir réalisé des ventes record en 2023, en hausse de 14,6% à 19,7 milliards de dollars tandis que la croissance du bénéfice net a ralenti.

PUBLICITÉ

Mais son directeur financier Philippe Blondiaux, cité dans le communiqué du groupe a estimé que "après trois années de croissance exceptionnelle pour notre industrie, le contexte est plus difficile". Une déclaration qui inquiète les analystes.

Par ailleurs dans l'actualité, les investisseurs attendent impatiemment la publication des résultats du géant des puces Nvidia après la clôture de Wall Street.

Le fabricant de puces électroniques, troisième plus grosse capitalisation boursière des Sept Magnifiques (surnom donné aux grands acteurs américains du secteur technologique), est devenu incontournable pour les marchés avec l'engouement pour l'intelligence artificielle. Il a vu le cours de son action tripler en douze mois.

Faits rares pour une seule entreprise, mais "quand Nvidia publie ses résultats, cela a autant d'impact sur les monnaies virtuelles que sur les obligations d'entreprises européennes", souligne Christopher Dembik, conseiller en investissement de Pictet AM.

"Nvidia est un acteur majeur de la révolution technologique" et un récent "accord finalisé avec Dell Technologies" devrait contribuer à "démocratiser l'IA", explique encore Christopher Dembik.

En amont de cette publication, les actions des fabricants de puces STMicroelectronics (+3,05% à 38,83 euros) et Soitec (+3,34% à 114,40 euros) ont progressé.

Les investisseurs sont aussi dans l'attente du compte-rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) américaine. Il n'y a cependant "pas de grosse surprise" à attendre de cette publication d'après Christopher Dembik, l'idée d'une baisse des taux de la Fed en juin étant "totalement exclue".

TotalEnergies dans le rouge

L'action de TotalEnergies, deuxième plus grosse entreprise pour le calcul du CAC 40, a reculé de 1,85% à 65,17 euros, emporté par un repli des prix du pétrole, face à une hausse surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis.

Par ailleurs, Emmanuel Macron a appelé mercredi TotalEnergies à "clarifier" sa position concernant une éventuelle cotation principale à la Bourse de New York, dans un entretien publié par L'Express.

Pari réussi pour Ose Immuno

La biotech Ose Immunotherapeutics a élargi son accord de collaboration avec Boehringer Ingelheim pour développer des traitements dans le cancer et dans les maladies cardiovasculaires, rénales et métaboliques.

OSE Immunotherapeutics recevra un paiement à la signature de 13,5 millions d'euros et un paiement d'étape potentiel à court terme de 17,5 millions d'euros.

Son action a bondi de 14,74% à 8,33 euros.

Euronext CAC40

jvi/ys/spi