Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 113,71
    +2 236,25 (+3,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 374,91
    +44,01 (+3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

La Bourse de Paris dans l'attente

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris évolue en hausse de 0,16% dans les premiers échanges jeudi, après deux séances dans le rouge, centrée sur la politique en France et aux Etats-Unis, ainsi que sur les nombreux indicateurs économiques à venir.

Le CAC 40 avançait de 12,48 points à 7.621,63 points vers 09H30. Mercredi, l'indice vedette a cédé 0,69%, effaçant ainsi complètement ses gains de la nette hausse de lundi.

"Les marchés restent relativement attentistes (...) la fin de semaine devrait être plus animée avec les chiffres d'inflation" aux Etats-Unis et dans la zone euro "publiés vendredi, avant de basculer vers les élections françaises", soulignent les analystes de Natixis.

PUBLICITÉ

L'actualité politique est aussi chargée de l'autre côté de l'Atlantique, avec le premier débat en vue de l'élection présidentielle entre Donald Trump et Joe Biden.

A Bruxelles, les dirigeants des Vingt-Sept devraient se mettre d'accord jeudi pour soutenir un second mandat d'Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne, lors d'un sommet se tenant trois semaines après les élections continentales.

Plusieurs indicateurs économiques sont aussi au programme dès jeudi, notamment aux Etats-Unis avec les commandes de bien durables en mai, l'estimation finale de la croissance du PIB au premier trimestre, et des données sur l'emploi et l'immobilier.

Mais la séance la plus importante sera celle de vendredi, avec l'indice PCE de l'inflation en mai aux Etats-Unis, qui sert de référence à la Banque centrale américaine.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt de l'emprunt français à 10 ans, qui fait référence, montait très légèrement, à 3,23%, et conservait l'écart avec le taux allemand à 10 ans (2,46%).

Nouvelle acquisition pour Saint-Gobain

Le groupe français de matériaux de construction Saint-Gobain a annoncé l'acquisition, pour 1,03 milliard de dollars (environ 960 millions d'euros), de Fosroc, spécialiste de la chimie pour le secteur du bâtiment présent notamment sur les marchés émergents, dont l'Inde. Saint-Gobain reculait de 0,44% à 73,10 euros l'action.

En avril, il avait annoncé l'acquisition du groupe canadien Bailey, entreprise spécialisée dans les ossatures métalliques pour la construction légère, pour un montant de 600 millions d'euros.

Euronext CAC40

fs/jas/abx