Publicité

Bourse : CAC 40, Renault, Airbus, Alstom, LVMH, Hermès, Netflix… au programme de Momentum cette semaine

Emmanuel Faure/Getty Images

Le CAC 40 a eu bien de la peine à rebondir, cette semaine, à la Bourse de Paris, en gommant chaque jour systématiquement, l’après-midi, une bonne partie de l’avancée du matin. La Bourse de Paris a fait preuve d’un certain attentisme, avant le point d’orgue de cette semaine pour les marchés actions, à savoir le symposium des banques centrales de Jackson Hole de jeudi et vendredi. A l’heure où ces lignes sont écrites, Jerome Powell, le président de la Fed, donne un discours très attendu par les investisseurs.

Même si le patron de la Fed concède que l’inflation a nettement reflué, il juge toutefois qu’elle reste désagréablement forte. Ainsi, il se dit prêt à remonter encore le taux directeur de la banque centrale américaine et à maintenir une politique monétaire suffisamment restrictive pour faire durablement refluer l’inflation, jusqu’à ce qu’elle atteigne l’objectif de 2%. Et à cette fin, il a affirmé qu’il faudrait sans doute passer par une période de croissance économique relativement faible.

En dépit des pressions baissières sur la croissance et l’inflation, les taux à 10 ans des Etats-Unis ont inscrit (marginalement, à ce stade) un pic de 16 ans (au-dessus du sommet majeur inscrit en 2022, donc), à 4,37%. Il faut dire que d’autres forces, haussières celles-ci, ont un impact sur les taux à long terme des Etats-Unis, comme les besoins d’emprunt bien plus importants que prévu de l’oncle Sam et les retombées de la hausse des taux à long terme du Japon (qui favorise des arbitrages (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite