La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 318,84
    -396,55 (-1,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,1349
    +0,0032 (+0,28 %)
     
  • Gold future

    1 829,80
    -12,80 (-0,69 %)
     
  • BTC-EUR

    33 387,58
    -4 572,23 (-12,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    886,68
    +644,01 (+265,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,52
    -1,03 (-1,20 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 837,92
    -316,10 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 408,55
    -74,18 (-1,65 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3551
    -0,0049 (-0,36 %)
     

Les bonnes questions à se poser avant de choisir sa banque

·1 min de lecture
Une femme qui hésite pour ses finances
Une femme qui hésite pour ses finances

129 : c'est le nombre des enseignes bancaires recensées dans notre comparateur de tarifs. Parmi elles, des grands réseaux nationaux (BNP Paribas, Société Générale, LCL, etc.), des banques régionales (Crédit Mutuel, Crédit Agricole, etc.), des banques en ligne (Boursorama, Fortuneo, etc.) et même des néobanques mobiles (Orange Bank). Autant d'acteurs différents avec leurs forces et leurs faiblesses. Pas évident de s'y retrouver au moment de choisir.

Les banques traditionnelles et les banques en ligne ont en commun de proposer une offre complète, allant de l'ouverture d'un compte avec moyen de paiement à l'épargne, en passant par des solutions de crédit. Les premières disposent d'agences, où l'on peut rencontrer un conseiller. Les secondes font valoir des frais moindres et une simplicité d'utilisation. Les néobanques, quant à elles, offrent essentiellement un compte bancaire et un moyen de paiement. Les lignes qui séparent chaque type de banque sont toutefois en train d'évoluer. « Les banques traditionnelles essaient d'être un peu plus agiles pour concurrencer les néobanques et les néobanques savent qu'à un moment donné, elles devront, pour capter de nouveaux clients, proposer des produits qui nécessitent du conseil comme des produits d'épargne », juge Julien Maldonato, associé Conseil Industrie financière chez Deloitte. « On est donc dans une course où les routes vont finir par se croiser. »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- 20 ans après, l'euro a-t-il diminué votre pouvoir d'achat ?
- Orange : le pack Internet + forfait mobile 70 Go est à prix imbattable en ce moment
- Un iPhone 11 à petit prix avec un forfait 100 Go Cdiscount Mobile

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles