La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 978,23
    -80,29 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    14 758,91
    +98,33 (+0,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1818
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 718,19
    +1 335,19 (+4,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    934,93
    +5,00 (+0,54 %)
     
  • S&P 500

    4 402,90
    +1,44 (+0,03 %)
     

Bond des bénéfices de BofA au T2 mais l'activité de crédit déçoit

·1 min de lecture
BOND DES BÉNÉFICES DE BOFA AU T2 MAIS L'ACTIVITÉ DE CRÉDIT DÉÇOIT

(Reuters) - Les bénéfices de Bank of America ont presque triplé au deuxième trimestre, à la faveur notamment de reprises de provisions constituées l'année dernière, mais ses activités de crédit restent pénalisés par la faiblesse des taux d'intérêt.

La deuxième banque américaine par les actifs a réalisé sur la période avril-juin un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 8,96 milliards de dollars (7,59 milliards d'euros), soit 1,03 dollar par action, un chiffre en nette hausse par rapport au résultat de 3,28 milliards de dollars enregistré un an plus tôt.

Selon l'estimation IBES de Refinitiv, les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 77 cents par action.

BofA a réduit de 2,2 milliards de dollars ses provisions au cours du trimestre.

Parallèlement, le revenu net d'intérêt, généré par les activités de crédit, a reculé de 6% au cours du trimestre, à 10,2 milliards de dollars, une baisse sanctionnée par un recul de 2% de l'action Bank of America dans les échanges en avant-Bourse à Wall Street.

"La consommation des ménages a nettement dépassé les niveaux d'avant la pandémie, la croissance des dépôts est forte et les niveaux de prêts ont commencé à augmenter", a déclaré le directeur général de la banque, Brian Moynihan.

La tendance positive observée sur le marché de l'emploi et la rapidité de la campagne vaccinale ont stimulé la reprise économique mais les grandes banques américaines restent pénalisées par la faiblesse des taux, qui réduit leurs marges.

(Reportage Niket Nishant à Bangalore et Elizabeth Dilts Marshall à New York, version française Lucinda Langlands-Perry, édité par Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles