Publicité
Marchés français ouverture 7 h 42 min
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 436,83
    -1 393,87 (-2,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,59
    -34,07 (-2,27 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     

BNP Paribas, Société Générale Crédit Agricole... Nos banques chutent en Bourse, faut-il s'inquiéter ?

SG - © Florence Piot - stock.adobe.com
SG - © Florence Piot - stock.adobe.com

Cette fois, ça y est : après un court répit hier mardi, la tempête boursière enclenchée par la faillite de la banque états-unienne SVB a bien atteint la France et l'Europe. Et les premiers naufragés, logiquement, sont les banques.

A la clôture, les deux principales enseignes commerciales françaises, BNP Paribas et Société Générale, ont enregistré une forte baisse : - 10,11% pour la première et moins 12,18% pour la seconde, lanterne rouge du CAC 50. De son côté, Crédit Agricole a perdu plus de 5%.

La contagion passe notamment par Crédit Suisse, une grande banque européenne, de taille dite « systémique », déjà fragilisée par plusieurs scandales. Elle a perdu aujourd'hui plus d'un quart de sa valeur boursière, après que son principal actionnaire a exclu de la renflouer en cas de besoin.

PUBLICITÉ

Malgré les discours rassurants, faut-il commencer à s'inquiéter ? A quel point cet effondrement en bourse fragilise-t-il les banques françaises ? Faut-il, en tant que client, prendre des mesures ?

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôt sur le revenu 2023 : ces 7 réductions et crédits à ne pas oublier lors de votre déclaration
- Inflation à 6,3% : ce que ça change pour le taux du Livret A et du LEP
- Prime Macron : ce bonus moyen de 806 euros vous prive d'une véritable augmentation de salaire