La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1963
    +0,0050 (+0,42 %)
     
  • Gold future

    1 781,90
    -23,60 (-1,31 %)
     
  • BTC-EUR

    14 246,09
    +204,50 (+1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,50
    -4,00 (-1,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3305
    -0,0052 (-0,39 %)
     

« BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et BPCE tiennent l'Etat en otage »

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture

Chrstophe Nijdam est analyste financier, membre du conseil du collège consultatif de l’Autorité bancaire européenne. Il s'exprime ici à titre personnel.

Christophe Nijdam : "Il faut effectivement reconnaître que les banques françaises sont globalement plus solides en 2020 qu'elles ne l'étaient lors de la crise financière de 2008 grâce à la mise en place d’une meilleure régulation financière. Ces règles les ont forcées à augmenter leurs fonds propres [argent qui appartient vraiment aux banques, ndlr] qui est la seule réserve accessible aux banques lorsqu’elles font face à des difficultés, comme le défaut de remboursement des prêts accordés. Depuis 2008, les banques ont plus que doublé leurs fonds propres et la régulation les force aussi à respecter des ratios de liquidité [avoir suffisamment d’actifs de qualité à revendre pour couvrir des pertes à court terme, ndlr], ce qui n'était pas le cas auparavant, sachant qu'une banque fait toujours défaut par manque de liquidité en premier."

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Ma banque va-t-elle faire faillite ?
- « Le système bancaire n'est pas à l'abri d'un accident »
- Où en est Orange Bank trois ans après ?